autretextedimanche

Autre texte biblique commenté par JC Thomas

Allez jusqu'à la référence concernant le texte que vous cherchez.

 

Jérémie 33, 14 à 16

Jérémie 33, 14 à 16

Le prophète Jérémie avait reçu mission de démolir et de reconstruire, de dénoncer les mauvais comportements de son peuple et de lui remonter le moral après les catastrophes.

 

Ici le prophète annonce que l'horizon va s'éclairer. Dieu va intervenir en donnant de bons responsables politiques, religieux.

 

Quand ? Rien ne permet de dater cette amélioration. Il est seulement demandé de croire que le mal ne l'emportera pas, que l'injustice et la corruption ne dureront pas éternellement, que les pauvres et les petits ne seront pas définitivement oubliés. Des hommes et des femmes en porteront le souci et finiront pas faire triompher la justice et le droit.

 

***

 

Nous avons grandement besoin de croire en cet engagement de Dieu tout aussi valable aujourd'hui. Nos motifs de dépression sont réels: nos raisons de compter sur Dieu ne sont pas moins réelles.

 

Entrons dans cette période de l'Avent (adventus, arrivée, approche).

Les crises sont omniprésentes. Elles sont un seuil à franchir pour connaître une meilleure santé. Chaque crise manifeste un blocage, une maladie. Heureusement la plupart des maladies ne conduisent pas à la mort : elles sont occasion de diagnostiquer la source du mal, pour mieux le vaincre et retrouver un meilleur tonus.

 

L'humanité traverse des crises. Et si ces crises lui permettaient de rechercher les causes du mal pour y apporter remède ?

 

L'Eglise ( catholique romaine - autres églises chrétiennes ... ) traverse des crises, elle aussi. Puissions-nous, ensemble,réfléchir aux remèdes adaptés capables de susciter une vitalité nouvelle à partir d'une meilleure écoute et d'une plus fidèle mise en pratique de la" Parole de Dieu" rapportée par les Livres Bibliques.

 

 

 

 

Isaïe 9, 1 à 16

Isaïe 9, 1 à 16

8,23 à 9, 3

 

 

Isaïe demeure traumatisé par ce qui est arrivé à son peuple. Il avait inauguré sa mission en 740 et quelques années plus tard l'envahisseur Assyrien avait annexé tout le nord du pays, les territoires de Galilée, et l'est du Jourdain, les territoires de Zabulon et Neftali. Il avait déporté beaucoup de gens de Samarie, détruisant leur capitale et important depuis l'Assyrie des païens avec leurs dieux. Toute cette partie nord était devenue pays occupé, soumis aux habitudes d'étrangers ne reconnaissant pas Yahvé. La honte !

 

Les ténèbres !

 

*

 

Mais voici qu'Esaïe annonce un renversement. Un jour viendra où ces territoires seront libérés par un descendant du Peuple choisi: un enfant rempli de l'esprit de Yahvé, un chef qui emportera la victoire contre les occupants.

 

Ce sera une grande victoire. Esaïe la salue de loin . Il utilise toutes les expression caractérisant la fin d'une guerre, le rétablissement de la paix, la disparition des engins de guerre.

 

Mieux encore, ce chef providentiel sera profondément religieux, aimant le droit, la justice, la sagesse.

 

*

 

L'évangéliste Matthieu citera ce passage d'Esaïe pour en montrer la réalisation dans le ministère de Jésus autour du lac de Galilée et dans les territoires du nord. L'honneur d'être les premiers à entendre la Parole de Dieu lavera la honte passée. La Lumière poindra d'abord dans ces territoires avant de gagner le Sud et Jérusalem. (Mat 4, 12 et ss)

 

 

L'évangéliste Jean ira encore plus loin: dans un long passage sur la femme de Samarie, il montrera Jésus évangélisant les gens de Samarie qui n'avaient plus de relation avec les gens de Judée. (Jean 4).

 

 

Jésus suscitant la réconciliation entre

 

les gens de la Samarie

 

et ceux du pays de Judée, et de Jérusalem.

 

Isaïe 60, 1 à 6

Isaïe, 60 1 à 6

Superbe expression, forte et poétique, du renversement historique annoncé par le Prophète au Nom de Yahvé.

 

Le Dieu Unique relève le moral de son petit peuple ( que Jérusalem récapitule) éprouvé par des déportations et drames religieux. Il prouve ainsi sa fidélité absolue, y compris envers ceux qui lui furent infidèles.

 

Mais surtout, l'Unique Dieu affirme l'intérêt qu'il porte à toutes les personnes humaines (les peuples, langues et nations ).

 

***

 

Le Souffle de l'Unique, du Miséricordieux, palpite au bénéfice de tous, juifs ou non, humiliés ou puissants, jeunes ou vieux.

 

Il travaille sans cesse au coeur des humains pour développer les pensées ou les actions qui conduisent au bonheur, à la sagesse, à la santé, à la sainteté.

 

Nul n'est exclu du coeur de ce Dieu.

 

Un jour ou l'autre, beaucoup comprendront que "la porte de Dieu" demeure ouverte à tous, jour et nuit. Ils bondiront de joie en découvrant la vraie nature de Dieu, son dessein bienveillant.

 

***

Lorsque nous sommes désemparés devant les écroulements ou les fautes des humains et de leurs institutions, nous voyons poindre une lumière à l'horizon en méditant ces lignes inspirées. Nous redisons notre adhésion chaleureuse à ce Dieu-là. Et nous continuons notre marche, ensemble, différents, dans et vers la Lumière du Seigneur.

 

Qu'il en soit ainsi pour tous les croyants du monde.

 

Historiquement, ce chant célébrant la restauration de Jérusalem correspond aux années 520 (voir Aggée 2, 7 à 9).

 

 

 

 

 

 

 

 

© Copyright 2015. All Rights Reserved