jean1317similaires

Trop souvent, les chapitres 13 à 17 de JEAN sont considérés comme tellement originaux,

- et dans le style des paroles de Jésus - et dans les actes rapportés ou non (lavement des pieds des disciples, absence d'allusion à l'Eucharistie, développements sur l'Esprit Saint Paraclet, et sur la comparaison de la Vigne, longue prière de Jésus au Père...)

que certains lecteurs doutent de leur authenticité.

 

La lecture de passages similaires des évangiles SYNOPTIQUES

montre que Jésus a donné des enseignements

et accompli des actes en grande harmonie de pensée avec l'évangile selon JEAN.

 

 

Pour nourrir cette réflexion il m'a semblé intéressant de rapprocher visuellement - les chapitres 13 à 17 de Jean - et des textes rapportés par les évangiles synoptiques. Des convergences évidentes apparaissent.

 

Avantage complémentaire: chaque témoignage évangélique sur Jésus révèle ainsi les choix rédactionnels de son auteur, Matthieu, Marc, Luc ou Jean , en fonction de ses sources et des lecteurs auxquels il s'adressait.

 

L'évangéliste, que nous appelons Jean, semble avoir volontairement rapporté dans ces chapitres 13 à 17 un certain nombre d'enseignements de Jésus qu'il trouvait important de mentionner et qui n'avaient pas trouvé place dans les chapitres 1 à 12. Il les situe dans le cadre d'une longue veillée où Jésus, avant sa passion et sa résurrection, complète la formation de ses disciples - qui en avaient énormément besoin.

 

Luc, pour sa part, situe cette initiation au sens des Ecritures après la résurrection de Jésus: sur le chemin d'Emmaüs et ensuite ( Luc 24).

 

Jean développe, répète, ajoute et additionne en profitant de mots clés, de mots crochets. On discerne un rapprochement de "micro discours" à lire comme tels, et non pas comme une composition unifiée...alors que l'évangéliste est maître dans l'art des compositions unifiées autour de certains personnages (Jean le Baptiseur, Nicodème, la femme de Samarie, le paralysé de la piscine aux cinq portiques, l'aveugle de naissance...) ou de certains lieux ( Béthanie d'au delà du Joudrain, Cana de Galilée, les bords du lac de Tibériade, Capharnaün et sa synagogue).

 

L'utilisation ultra dominante du prénom JESUS - à la différence de l'apôtre Paul qui multiplie les appellations pour parler de Jésus à partir des années 51 - permet à certains commentateurs de douter du bien fondé de la chronologie ultra dominante selon laquelle le quatrième évangile aurait pour auteur une ou plusieurs communautés tardive de disciples....Le chapitre 1, couramment appelé "prologue", fait exception à cette règle: on y retrouve au moins 20 appellations différentes données à Jésus: plus tardivement ?

 

Lire particulièrement: "Geopolitique du Nouveau Testament, été 30- été 70", Bruno Guérard, Editions Golias, juin 2015, 330 pages. J'adhère aux raisonnements de l'auteur sur les "titulatures", notamment, et sur ses conclusions concernant la publication des Evangiles...avant les années 51, date des premières lettres de Paul.

 

Bien avant Bruno Guérard, l'évêque Robinson...et Mme Genot-Bismuth...et l'abbé CARMIGNAC...et d'autres bons connaisseurs de la bibliothèque Biblique en hébreu et en grec....avaient proposé des datations "précoces", et non "tardives" (fin des années 90....). Ils étaient ultra minoritaires dans le paysage exégétique.

L'un d'eux suscita tout particulièrement la polémique: Claude TRESMONTANT, professeur à la Sorbonne sur la philosophie médiévale. Il ne se contentait pas d'enseigner philosophie et métaphysique, mais réfléchissait également... sur la pensée de Teilhard de Chardin (mort à New York en 1945), sur les sciences physiques, etc...Esprit à ouverture universelle, travailleur acharné, écrivain fécond (au moins 25 livres publiés à partir de 1953, son premier "Essai sur la pensée hébraïque") , Claude Tresmontant s'était aussi spécialisé dans la connaissance de l'HEBREU biblique et du GREC. Des Juifs d'origine reconnaissent sa compétence exceptionnelle en hébreu. C.T. acquit personnellement la conviction (en fait il parle de certitude....) que, sous le grec de la Septante et des Evangile, on trouve les mots hébreux et leur ordre selon la Septante.

Lorsque j'étais évêque de Corse (1974-1987) il venait en vacances sur les plages...avec sa bible en hébreu et la Septante....et comparait les deux. Un jour, un ami me fit savoir que Mr Tresmontant désirait me rencontrer. Je connaissais notamment de lui "l'enseignement de Ieschoua de Nazareth" , Seuil, 1970 - que j'avais beaucoup apprécié comme prédicateur des dimanches en Vendée, dans les Landes puis en Corse.

J'ai donc rencontré à plusieurs reprises, en Corse ou à Paris, Claude Tresmontant.

En 1982, je lui ai demandé de me faire quelques traductions d'évangiles "selon sa méthode" pour les publier dans notre "Bulletin diocésain de Corse" à l'intention des chrétiens de Corse; il accepta...mais...je ne reçus rien pendant des mois.

 

Finalement, en 1983, il m'envoya, un livre de 300 pages, qu'il me dédiait, me demandant d'en rédiger la "présentation" qui suivrait son"avant propos". Je m'exécutai, en toute liberté, faisant une "présentation" du livre qui reçut pour titre "Le Christ Hébreu". C.Tresmontant fut très largement critiqué par les "spécialistes", moi aussi évidemment ! ...

 

Les années ont passé. Les passions se sont un peu apaisées.

C. Tresmontant est mort il y a 20 ans, en 1997...l'année où, alors évêque de Versailles, je proposais le concept de ce qui est devenu "La Bible expliquée" (fruit du travail de 80 personnes de France, Belgique, Canada, Afrique...).

 

Et si C.Tresmontant avait publié en 2017 seulement - après Chouraqui et sa traduction de la Bible en 1974 - "le Christ Hébreu", ferait-il polémique ? Je ne pense pas. Certaines idées ont fait leur chemin.

C'est donc sans esprit polémique que désormais, en 2017, je publie sur ce site, plusieurs documents sur l'évangile de Jean ( et, concernant les quatre premiers chapitres de la Genèse, sur initiative et rédaction de Mme Vrignaud Cheyns,).

 

Je tenais à préciser honnêtement dans ces lignes, l'influence exercée par Tresmontant et Bruno Guérard sur les documents en cours de publication dans ce nouveau site.

Leur origine provient essentiellement des dialogues et questions vécues depuis 5 ans avec les catholiques participant aux groupes de "lectio divina" sur l'évangile de Jean.

J'ajoute - comme je ne cesse de le faire dans ces groupes - que je n'impose à personne mes préférences ou hypothèses....tout en rappelant que les hypothèses dites "majoritaires"...ne modifient pas le texte grec de l'évangile de Jean...et que c'est ce texte qui compte...et que c'est lui que méditent les chrétiens depuis vingt siècles..

C'est bien ce texte qui nous propose la juste connaissance de Jésus de Nazareth... de la Foi chrétienne, ainsi que l'expérience d'une relation avec lui, le Fils du Dieu vivant.

 

 

Voici maintenant ci-dessous, une mise en regard (syn...optique) des chapitres 13 à 17 selon Jean et...des paroles très semblables rapportées par Matthieu, Marc et Luc (dits, eux aussi, syn...optiques)

JCThomas

 

 

Jean 13 à 17

Traduction : à partir de la Bible de la Liturgie et surtout de l’original grec par JCThomas).

( Voir également "les Evangiles, Jean, Matthieu,Marc, Luc" ,Traduction Tresmontant, Editions O.E.I.L), 1991,

480 pages, papier bible)

 

Chapitre 13

 

01 Avant la fête de la Pâque, (mémorial de sortie d'Egypte, Exode 12, du 14 au 20 du mois de Nisan)

Jésus,

sachant que l’heure ( cf Cana +12,23) est venue pour lui de passer de ce monde au Père,

ayant aimé les siens qui étaient dans le monde, les aima jusqu’à la fin ( telos au bout, comble, extrême).

 

02 au cours du souper, (deipnos, cena en latin)

le diable (diabolos diviseur) ayant déjà jeté (inspiré) au cœur de Judas, (fils) de Simon l’Iscariote, (l’intention) de le livrer,

 

03 sachant que le Père a tout donné (remis) entre ses mains,

qu’il est sorti (apo) de Dieu et va vers (pros) Dieu,

04 se lève du souper (table, communion, fermeture si ronde),

dépose ses vêtements (imatia),

et, prenant un linge ( lention, serviette, tablier), se ceignant lui-même (qu’il se noue à la ceinture) ,

05 jette ensuite de l’eau dans un bassin

et commence à laver les pieds des disciples

et à les essuyer

avec le linge dont il s'était ceint (qu’il avait à la ceinture).

 

06 Il vient donc vers Simon-Pierre,

qui lui dit : « toi, Seigneur, tu me laves les pieds ? »

07 En réponse, Jésus lui dit: « Ce que moi je fais, tu ne le sais (oidas) pas maintenant ; plus tard tu comprendras (gnôsè). »

08 Pierre lui dit : « Tu ne me laveras sûrement pas les pieds, à jamais ! »

Jésus lui répondit : « Si je ne te lave pas, tu n’as pas de part avec moi. »

09 Simon-Pierre lui dit : « Alors, Seigneur, pas seulement les pieds, mais aussi les mains et la tête ! »

10 Jésus lui dit : « Celui qui s'est déjà baigné n’a pas besoin de se laver, sinon les pieds, mais il est pur (katharos) tout entier.

Et vous vous êtes purs (katharos )

mais non pas tous. »

11 En effet, Il savait bien qui le livrait (paradidonta) ; et c’est pourquoi il dit : «Vous n’êtes pas tous purs. »

 

12 Quand il leur eut lavé les pieds,

eut repris ses vêtements,

et se fut mis de nouveau à table il leur dit :

« Comprenez-vous ce que je vous ai fait?

13 Vous m’appelez le Maître (enseignant, didaskalos) et le Seigneur ( kurios),

et vous dites bien,

car vraiment je (le) suis.

 

14 Si donc moi,

le Seigneur et le Maître,

j'ai lavé vos pieds,

vous aussi, vous devez vous laver les pieds les uns aux autres.

15 C’est un exemple que je vous ai donné

pour que, comme moi j'ai fait,

vous fassiez, vous aussi.

( Sur les pieds: Contact avec terre, enracinnement, fondation - poser le pied sur ennemi signe de domination - pieds nus: humilité, soumission - symbole phallique ? - laver les pieds, hospitalité - Gn 19,2; 43,24- Ex 3,5; 12,1; 24,10; 30, 21 - Dt 33,29//Jos 1,3- Ruth 3,7- 2 Rois 4,37- Esther 8,3- Os 8/9,7 - Is 1,6; 59,7; 60,14- Ez 43,7- Dn 2,42 - Mat 5,13; 18,26; 28,9 -Lc 7,38-46; 24,39- Jn 12,3; 13,8-12)

 

 

16 Amen, amen, je vous le dis :

l'esclave (doulos, serviteur)

n’est pas plus grand que son seigneur (kurios),

ni l'envoyé (apostolos)

plus grand que celui qui l’envoie( pempsantos)

17 Si vous savez (oidate) cela,

vous êtes heureux, si vous le faites.(poiête)

Seigneur`: kurios, ( 667 fois dans le NT: Dieu/Yahvé, titre donné à Jésus, 49 fois dans Jean, en 13 et en 15, 15+ 20 notamment)

 

Serviteur : diakonos ( 28 fois dans le NT; domestique, subordonné, serviteur, ministre - Jean 2, 5+9 à Cana - à la Cène 13,26

 

doulos ( 117 fois dans le NT : esclave, condition servile- - 9 fois dans Jean 8,34, esclave du péché; 13,16, 15, 15+20; 18,10 Malchus...)

 

18 Je ne parle pas de vous tous, moi, je connais ceux que j’ai choisis,( Jn 6, 70-71- Jn 15,16 - Jn 20,24)) mais pour que soit accomplie l’Écriture : celui qui mange mon pain a levé contre moi son talon. ( Ps 40/41, 10;Ps 68/69, 15-23; Gn 3,15; 25,26) . 19 Dès maintenant je vous dis ces choses avant qu’elles n’arrivent afin que, lorsqu'elles arriveront, vous croyez que Moi Je Suis (ego eimi) .( cf 14,2-9-30)

20 Amen, amen, je vous le dis : celui qui reçoit celui que j’envoie, me reçoit,

celui qui me reçoit, reçoit Celui qui m’a envoyé. (- Recevoir, admettre, accueillir - Envoyer, pempô 79 fois / apostellô 129 fois)»

 

 

21 Après avoir ainsi parlé, Jésus fut bouleversé en esprit,( Jn 11,33+38) et il témoigna :

« Amen, amen, je vous le dis : l’un de vous me livrera. »

22 Les disciples se regardaient les uns les autres ne sachant pas de qui Jésus parle.

23 Il y avait, allongé à table, contre le sein de Jésus (koilia, sein maternel), l’un de ses disciples, celui que Jésus aimait (agapè).24 Simon-Pierre lui fait signe de demander à Jésus de qui il veut parler.25 Celui-là se renversant donc sur la poitrine (stèthos, poitrine) de Jésus lui dit : « Seigneur, qui est-ce ? »

26 Jésus lui répond : « C’est celui à qui je tremperai et donnerai la bouchée" . Plongeant donc la bouchée, il (la) donne à Judas, (fils) de Simon l’Iscariote.

27 Et, après la bouchée, le Satan entra en celui-là. Jésus lui dit alors : « Ce que tu fais, fais-le vite. »28 Mais aucun des convives (allongés à table) ne comprit pourquoi il lui a dit cela.

29 Certains, en effet, pensaient, puisque Judas tenait la bourse, que Jésus lui dit "Achète ce dont nous avons besoin pour la fête, ou pour donner quelque chose aux pauvres" (ptôchoi).

30 Prenant donc la bouchée, celui-là sortit aussitôt. Or il était nuit. il était nuit)

 

31 Quand il fut sorti, Jésus déclara :

« Maintenant le Fils de l’homme est glorifié, et Dieu est glorifié en lui.32[ Si Dieu est glorifié en lui,] Dieu aussi le glorifiera ; et il le glorifiera bientôt (tout de suite) ]

 

33 Petits enfants (teknia), pour peu de temps encore je suis avec vous.

Vous me chercherez, et, comme je l’ai dit aux Juifs : “Là où je vais, vous ne pouvez pas aller (venir)” (Jn 7,33-36; 8,21-23), je vous le dis maintenant à vous aussi .

 

34 Je vous donne un commandement nouveau : que (ina) vous vous aimiez (agapè) les uns les autres comme je vous ai aimés, pour que (ina) vous vous aimiez aussi les uns les autres. ( Jn 15, 12-17)

35 En celà tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples : si vous avez de l’amour les uns pour (envers) les autres. »

 

 

36 Simon-Pierre lui dit : « Seigneur, où vas-tu ? » Jésus lui répondit : « Là où je vais, tu ne peux pas m'accompagner (akolouthein) maintenant ; par contre tu m'accompagneras (akolouthein) plus tard. »

37 Pierre lui dit : « Seigneur, pourquoi ne puis-je pas t'accompagner maintenant? Je donnerai ma vie (psychè) pour toi ! »( lire < http://thomasjch.com/vies.html >

38 Jésus réplique : « Tu donneras ta vie (psychè) pour moi ? Amen, amen, je te le dis : le coq ne chantera pas avant que tu m’aies renié (arnèsê) trois fois ».

 

 

Chapitre 14

( lire en parallèle expressions typiques de Jean < http://thomasjch.com/johanniques.html > )

01 Que votre cœur ne soit pas troublé ( bouleversé) : croyez en Dieu, croyez aussi en moi.

02 Dans la maison de mon Père, il y a de nombreuses demeures (monai); sinon, vous aurais-je dit : “Je pars vous préparer une place (topon)” ?

03 et lorsque je serai allé (parti) et vous aurai préparé une place, je viens à nouveau et je vous prendrai auprès de moi, afin que (ina) là où moi je suis, vous aussi vous soyez.

 

04 Et là où je vais, vous savez le chemin (odon) »

 

05 Thomas lui dit : « Seigneur, nous ne savons pas où tu vas. Comment pouvons-nous savoir le chemin ? (odos) » ( cf. Jn 7, 33-34; Jn 13,33 & 36)

06 Jésus lui répond : « Moi je suis le Chemin, la Vérité et la Vie ( odos,2 fois ici et seulement - aletheia,20 fois ds Jean- zôè 33 fois ds Jn); personne ne va (vient) vers le Père sinon par moi (dia emou).

07 Si vous m'aviez connu (gnosis) , vous connaîtriez aussi mon Père. Dès maintenant vous le connaissez, et vous l’avez vu.»

 

08 Philippe lui dit : « Seigneur, montre-nous le Père ; cela nous suffit. »

09 Jésus lui répond : « Il y a tant de temps que je suis avec vous, et tu ne m'as pas connu, Philippe ! Celui qui m’a vu a vu le Père. Comment peux-tu dire : “Montre-nous le Père ? 10 ne crois-tu pas que je suis dans le Père et que le Père est en moi ?

 

Les paroles (rèmata, mots, choses, discours) que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même ; le Père qui demeure en moi fait ses propres œuvres (erga).

11 Croyez-moi : je suis dans le Père, et le Père est en moi ; croyez du moins à cause des œuvres elles-mêmes. (cf Jean 5, 19-34)

 

 

12 Amen, amen, je vous le dis : celui qui croit (pisteuôn) en moi fera les œuvres (erga, action, tâche, que je fais. Il en fera même de plus grandes (meizôn, comparatif de megas, plus excellent, supérieur, plus nombreux, plus important) que celles-ci, parce que je pars vers le Père,

13 et ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils.

14 Si vous me demandez quelque chose - en mon nom- , moi, je le ferai.

 

 

 

 

15 Si vous m’aimez (agapè) , vous garderez mes commandements (entolas, ordres, paroles) .

16 et moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre (allon) Défenseur (paraklèton, 5 fois ds NT et seult Jn : consolateur, avocat, appelé pour assister, défendre, aider- 14,16 & 26; 15, 26 -16,7- I Jn 2,1)

pour être avec vous pour toujours (l'éternité):

17 l’Esprit ( pneuma, souffle vital, vent, ce qui gouverne l'âme) de vérité,

que le monde ( kosmos) ne peut recevoir, car il ne le voit pas et ne le connaît pas ;

vous, vous le connaissez, car il demeure auprès de vous, et il est (estai) en vous.

( cf 14, 25;15, 26-27; 16, 5-15 )

18 Je ne vous laisserai pas orphelins, je viens (erchomai) vers vous.

 

19 Encore un peu de temps (encore un peu) , le monde ne me voit plus, mais vous, vous me voyez parce que je vis ( zô) et vous vous vivrez (zêsete).

20 En ce jour-là, vous connaîtrez (gnôsesthe) que je suis dans mon Père, et vous en moi, et moi en vous.

21 Celui qui a mes commandements et les garde, celui-là est celui qui m’aime (agapè) ; et celui qui m’aime sera aimé par mon Père ; et moi je l’aimerai, et je me manifesterai moi-même à lui (emphanisô). »

 

 

22 Judas – non pas l’Iscariote – lui demande : « Seigneur, pourquoi se fait-il que tu vas te manifester toi-même à nous, et non pas au monde ? »

23 Jésus lui répondit en disant: « Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole ; mon Père l’aimera, nous viendrons vers lui et, nous ferons chez lui une demeure (monè) .

24 Celui qui ne m’aime pas ne garde pas mes paroles.

Et la parole que vous entendez n’est pas de moi mais du Père qui m’a envoyé. (cf Jean 5, 36-40)

 

25 Je vous ai dit cela en demeurant ( menôn) auprès de vous ; (cf. Jean 1, 14)

26 mais le Défenseur, l’Esprit le Saint que le Père enverra en mon nom, celui-là vous enseignera (didaxei) tout, et vous rappellera (fera souvenir de ) tout ce que moi je vous ai dit. ( cf 14, 25;15, 26-27; 16, 5-15 )

 

27 Je vous laisse la paix, ma paix je vous la donne; non pas comme le monde donne moi je vous donne. (Mt 10,34 ; Lc 12,51 --Lc 2,14 - Jn 16,33; 20 19,21 & 26) Que votre cœur ne soit pas troublé (bouleversé) ni effrayé (craintif, dans la crainte).

 

28 Vous avez entendu que je vous ai dit : Je m’en vais, et je viens vers vous.

Si vous m’aimiez, vous vous réjouiriez de ce que je vais vers le Père, parce que le Père est plus grand que moi (meizôn) .

 

29 Maintenant, j'ai parlé à vous, avant que (ces choses) arrivent ; afin que vous ayez foi, lorsqu’elles arriveront.( 13,19)

30 Je ne parlerai plus beaucoup avec vous: en effet, vient le prince du monde (kosmou archôn ) . En moi il n'a rien ( sur moi il n’a aucune prise) 31 mais il faut que le monde connaisse que j'aime le Père, et que je fais selon ce que le Père m'a ordonné.

Levez-vous (egeiresthé), partons d’ici.

 

 

Chapitre 15

 

01 Moi je suis la vigne (ampelos, vigne, cep : ampelon, vigne) la véritable (aléthinè ),

et mon Père est le vigneron. ( Isaïe 5;1-7; Ps 79/80, 8-20 )

Ouvriers envoyés à la Vigne; Mt 20, 1 - Deux enfants que le père envoie à sa vigne; Mt 21, 28 - Les vignerons homicides; Mt 21, 33; Mc 12,1; Luc 20, 9-18 avec allusion au Ps 117/118)

02 Tout sarment (klêma ) en moi ne portant pas de fruit, Il l’enlève ;

et tout sarment portant du fruit il le purifie (kathairei) pour qu’il porte plus (pleiona) de fruit (karpos). ( récolte des arbres, de la vigne, des champs, des reins=progéniture- d'une action, avantage, moisson)

 

03 Mais vous, déjà vous êtes purs (katharoi) grâce à la parole que je vous ai dite. (cf. Jean 13,10-11)

04 Demeurez en moi et moi en vous (menein, 104 fois dans le NT, dont 33 en Jean).

De même que le sarment ne peut pas porter de fruit par lui-même s’il ne demeure (menei )pas sur la vigne (ampelos, vigne, cep),

de même vous non plus, si vous ne demeurez pas en (en)moi.

05 Moi, je suis la vigne, vous, les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure, celui-là porte du fruit abondant (polun) , car, en dehors de moi ( koris, à part, séparé, sans compter : Jn 1,3 sans le Verbe; 15,5 et 20 7, le suaire à part, séparé) vous ne pouvez rien faire.

06 Si quelqu’un ne demeure pas en moi, il est jeté dehors, comme le sarment,

et il se dessèche et on les rassemble (sunagousin), et on les jette au feu, et ils brûlent.

 

07 Si vous demeurez en moi, et (si) mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voulez, et cela arrivera (genèsetai,deviendra,viendra) pour (à) vous.

08 En ceci mon Père est glorifié : que vous portiez un fruit abondant et deveniez pour moi des disciples.

 

09 Comme le Père m’a aimé, moi aussi je vous ai aimés. Demeurez dans l'amour (agapè), le mien.

10 Si vous gardez mes commandements (entolas) , vous demeurerez dans mon amour, comme moi j’ai gardé les commandements de mon Père, et je demeure dans son amour.

 

 

11 Je vous ai dit cela pour que ma joie soit en vous, et que votre joie soit complète (plerôthè). (cf. Jn 8,56- 15,11- 16, 20-24- 20,20 et Luc 1,14; 2,10; 6,21; 10,17 & 21; 15, 5 & 10; 19,6 et 37; 24, 41 & 52)

 

12 Mon commandement, le voici : que vous vous aimiez (agapè) les uns les autres comme je vous ai aimés.

13 Personne n'a un plus grand amour que de donner sa vie ( déposer sa psuchè ) pour ses amis (philôn).

14 Vous êtes mes amis ( philos) si vous faites ce que je vous commande.

 

 

15 Je ne vous appelle plus esclaves (doulous), car l'esclave ne sait pas ce que le maître (kurios)fait de lui ; vous, par contre, je vous ai appellés amis (philous), parce que tout ce que j’ai entendu (akouein) auprès de mon Père, je vous l’ai fait connaître ( gnorizein).

 

16 Vous ne m'avez pas choisi, mais moi je vous ai choisis et établis, ( choisir: eklegomai, choisir, élire pour une fonction) - Etablis, tithemi, mettre en place, poser, fixer )

pour que vous alliez (hupagein, conduire, partir, s'en aller ),

que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure ( cf. Jn 13,18)

pour que ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donne.

 

17 Voici ce que je vous commande : que vous vous aimiez (agapè) les uns les autres.

 

 

18 Si le monde a de la haine contre vous, sachez qu’il a eu de la haine en premier (prôton) contre moi.

19 Si vous étiez du monde (kosmos), le monde aimerait (philein)ce qui est à lui (idion). Par contre, parce que vous n’êtes pas du monde, je vous ai choisis hors du monde ; c'est pourquoi le monde a de la haine contre vous.

20 Rappelez-vous la parole que je vous ai dite : un esclave n’est pas plus grand que son maître.( jn 13,16)

S'ils m'ont persécuté, ils vous persécuteront vous aussi.

S'ils ont gardé ma parole, ils garderont aussi la vôtre.

21 Ils vous feront tout cela à cause de mon nom, parce qu’ils ne connaissent pas Celui qui m’a envoyé (pempsanta).

22 Si je n’étais pas venu et si je ne leur avais pas parlé, ils n’auraient pas de péché (amartia) ; maintenant ils n'ont pas d'excuse pour leur péché.

23 Celui qui a de la haine contre moi a aussi de la haine contre mon Père.

24 Si je n’avais pas fait parmi eux les œuvres que personne d’autre n’a faites, ils n’auraient pas de péché. Maintenant ils ont vu, et ils ont de la haine contre moi et contre mon Père.

25 pour que soit accomplie la parole écrite dans leur Loi : Ils ont eu de la haine contre moi sans raison.( cf Ps 34/35 19 & 68/69,5)

 

26 Quand viendra le Défenseur (paraklètos), que je vous enverrai d’auprès du Père, lui, l’Esprit de vérité qui vient (procède, ekporeuetai) du Père, il témoignera (marturein) à mon sujet (en ma faveur).

27 Et vous aussi, vous témoignerez parce que vous êtes avec moi depuis le commencement (archè)

 

 

Chapitre 16

01 Je vous ai dit cela pour que vous ne trébuchiez pas (skandaliszein, poser un obstacle, faire trébucher, offenser, scandaliser) .

02 Ils vous excluront de la synagogue. Bien plus, l’heure vient où quiconque vous tuera s’imaginera rendre un culte à Dieu.

03 Ils feront cela, parce qu’ils n’ont connu (gnôsis) ni le Père ni moi.

 

 

04 Mais cela je vous l'ai dit afin que, lorsque leur heure sera venue, vous vous le rappeliez : je vous l’avais dit. Je ne vous l’ai pas dit dès le commencement (archè), parce que j’étais avec vous.

05 Maintenant je vais vers Celui qui m’a envoyé, et aucun de vous ne m'interroge : “Où vas-tu ?” (cf Jn 13,33 +)

06 Mais, parce que je vous ai dit cela, la tristesse (lupè) a rempli votre cœur.

 

 

07 Mais moi je vous dis la vérité : c'est votre avantage que je parte. En effet, si je ne pars pas, le Défenseur ne viendra pas vers (pros) vous ; par contre, si je pars, je l’enverrai vers vous.

08 Quand il viendra, il établira la culpabilité du monde en matière de péché, de justice et de jugement.

09 En matière de péché, puisqu’on ne croit pas en moi.

10 En matière de justice, puisque je m’en vais auprès du Père, et que vous ne me verrez plus.

11 En matière de jugement, puisque déjà le prince de ce monde est jugé.

 

 

12 J’ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais pour l’instant vous ne pouvez pas les porter (bastazein, supporter).

13 Quand il viendra, lui, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans la vérité tout entière. En effet, ce qu’il dira ne viendra pas de lui-même : mais ce qu’il aura entendu, il le dira ; et ce qui va venir, il vous le fera connaître.

14 Lui me glorifiera, car il recevra ce qui vient de moi pour vous le faire connaître.

15 Tout ce que possède le Père est à moi ; voilà pourquoi je vous ai dit : L’Esprit reçoit ce qui vient de moi pour vous le faire connaître.

 

 

16 Encore un peu (micron) et vous ne me voyez plus ; encore un peu et vous me voyez (opsis). »

17 Alors, certains de ses disciples se dirent entre eux : « Que veut-il nous dire par là : “Encore un peu (micron) et vous ne me voyez plus ; encore un peu et vous me voyez (opsis)”. Et puis : “Je vais vers (pros) le Père” ? »

18 Ils disaient donc : « Que veut dire : Encore un peu (micron) et vous ne me voyez plus ; encore un peu et vous me voyez (opsis). Nous ne savons pas de quoi il parle. »

 

19 Jésus comprit qu’ils voulaient l’interroger, et il leur dit : « Vous discutez entre vous parce que j’ai dit : “Encore un peu (micron) et vous ne me voyez plus ; encore un peu et vous me voyez (opsis).”

 

20 Amen, amen, je vous le dis : vous pleurerez et vous lamenterez, mais le monde se réjouira ; vous serez dans la peine (lupè) , mais votre peine deviendra joie (karis).

21 La femme qui enfante est dans la peine (lupè) parce que son heure arrive. Mais, quand elle a donné naissance à l’enfant, elle ne se souvient plus de sa détresse (tlipsis), grâce à sa joie qu’un être humain est venu au monde.

22 Vous aussi, maintenant, vous êtes dans la peine (lupè), mais je vous verrai (opsis) de nouveau, et votre cœur se réjouira. Et votre joie, personne ne vous l’enlève.

23 En ce jour-là, vous ne me poserez plus de questions.

 

Amen, amen, je vous le dis : ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donnera.

24 Jusqu’à présent vous n’avez rien demandé en mon nom. Demandez, et vous recevrez : ainsi votre joie sera rendue parfaite (plerôma, plénière).

 

 

25 Je vous ai parlé en images (paroimiais de façon énigmatique). L’heure vient où je ne vous parlerai plus en images, mais je vous annoncerai (angelein) clairement (parresia) le Père.

26 Ce jour-là, vous demanderez en mon nom. Je ne vous dis pas que je prierai le Père pour vous,

27 car le Père lui-même vous aime, parce que vous m’avez aimé et vous avez cru que je suis sorti de Dieu.

28 Je suis sorti d’auprès du Père et je suis venu dans le monde. A nouveau je quitte le monde, et je vais vers (pros) le Père. »

 

 

29 Ses disciples lui disent : « Voici que maintenant tu parles clairement (parresia) et non plus en images.

 

 

30 Maintenant nous savons que tu sais tout. Tu n’as pas besoin qu’on t’interroge. Voilà pourquoi nous croyons que tu es sorti de Dieu. »

31 Jésus leur répondit : « Maintenant vous croyez ? 32 L’heure vient – elle est venue – où vous serez dispersés chacun de son côté, et vous me laisserez seul. Mais je ne suis pas seul, puisque le Père est avec moi.

 

 

33 Je vous ai parlé pour qu’en moi vous ayez la paix. Dans le monde vous avez de l’affliction (tlipsis) , mais ne craignez pas (ayez confiance) ! Moi, j’ai vaincu le monde. »

 

 

Chapitre 17

 

01 Ainsi parla Jésus.

Puis ayant levé les yeux au ciel il dit : « Père, l’heure est venue. Glorifie ton Fils afin que le Fils te glorifie.

02 Ainsi, selon le pouvoir que tu lui as donné sur toute chair (être humain), il (leur, aux êtres humains) donne la vie éternelle.

 

 

03 Et voici la vie éternelle : qu’ils te connaissent, toi le seul véritable (alèthinon) Dieu, et celui que tu as envoyé (apostolein), Jésus Christ.

 

04 Moi, je t’ai glorifié sur la terre en accomplissant (teleiôsas, menant à son terme) l’œuvre (ergon) que tu m’avais donnée à faire.

05 Et maintenant, glorifie-moi auprès de toi, Père, de la gloire que j’avais auprès de toi avant que le monde existe.

 

06 J’ai manifesté ton nom aux hommes que tu as pris dans le monde pour me les donner. Ils étaient à toi, tu me les as donnés, et ils ont gardé ta parole.

07 Maintenant, ils ont connu que tout ce que tu m’as donné vient de toi,

08 car je leur ai donné les paroles que tu m’as données. Eux, ils les ont reçues, ils ont vraiment connu (gnôsis) que je suis sorti d’auprès de toi, et ils ont cru que tu m’as envoyé (apostolos).

 

 

09 Moi, je prie pour eux - non pour le monde je prie mais pour ceux que tu m’as donnés, car ils sont à toi.

10 Tout ce qui est à moi est à toi (mien, tien), et ce qui est à toi est à moi. J’ai été glorifié en eux.

 

 

11 Désormais, je ne suis plus dans le monde ; ceux-ci sont dans le monde, et moi je viens vers toi.

Père saint, garde-les dans ton nom que tu m’as donné, pour qu’ils soient un (en, un), comme nous.

12 Quand j’étais avec eux, je les gardais dans ton nom, le nom que tu m’as donné.

J’ai veillé sur eux, et aucun ne s’est perdu, sauf le fils de la perdition (celui qui s’en va à sa perte) de sorte que l’Écriture soit accomplie.

 

13 Et maintenant que je vais vers toi, je parle ainsi dans le monde, pour qu’ils aient en eux la joie (karis), la mienne rendue complète en eux (plerôma).

 

14 Moi, je leur ai donné ta parole, et le monde les a pris en haine (misein haï) parce qu’ils ne sont pas du monde, de même que moi je ne suis pas du monde.

 

15 Je ne prie pas pour que tu les enlèves du monde, mais pour que tu les gardes du Mauvais.

16 Ils ne sont pas du monde, comme moi, je ne suis pas du monde.

 

17 Sanctifie-les par ( en, dans) la vérité : ta parole est vérité.

 

18 Comme tu m’as envoyé (apostolos) dans le monde, de même je les envoie dans le monde.

19 Et pour eux je me sanctifie (agiazô) moi-même, pour qu’ils soient eux aussi, sanctifiés par (dans) la vérité.

 

 

 

20 Je ne prie pas seulement pour ceux-ci, mais aussi pour ceux qui croient en moi grâce à leur parole.

21 Que tous soient un, comme toi, Père, en moi, et moi en toi. Qu’eux aussi soient un en nous, pour que le monde croie que tu m’as envoyé (apostolos).

 

22 Et moi, je leur ai donné la gloire que tu m’as donnée, pour qu’ils soient un comme nous sommes UN :

23 moi en eux, et toi en moi. Qu’ils deviennent ainsi parfaitement un (teleiômenoi), afin que le monde sache (gnôsis) que tu m’as envoyé, et que tu les as aimés (agapè) comme tu m’as aimé.

 

 

24 Père, ce (ô’) que tu m’as donné, je veux que là où je suis, ceux-ci soient eux aussi avec moi, pour qu’ils contemplent ma gloire, celle que tu m’as donnée, parce que tu m’as aimé (agapè) avant la fondation (katabolè) du monde.

 

 

25 Père juste, le monde ne t’a pas connu, moi par contre je t’ai connu (gnôsis), et ceux-ci ont connu (gnôsis) que tu m’as envoyé (apostolos).

26 Je leur ai fait connaître ton nom, et je le ferai connaître, pour que l’amour dont tu m’as aimé soit en eux, et moi en eux. »

 

 

 

 

 

 

Jean 13 à 17

Textes similaires des Synoptiques

Travail en cours

Notes, précisions, parallèles

 

LUC 22 (pendant la Cène)

 

23 Les Apôtres commencèrent à se demander les uns aux autres quel pourrait bien être, parmi eux, celui qui allait faire cela.

24 Ils en arrivèrent à se quereller : lequel d’entre eux, à leur avis, était le plus grand ? 25 Mais il leur dit : « Les rois des nations les commandent en maîtres, et ceux qui exercent le pouvoir sur elles se font appeler bienfaiteurs.

26 Pour vous, rien de tel ! Au contraire, que le plus grand d’entre vous devienne comme le plus jeune, et le chef, comme celui qui sert.

27 Quel est en effet le plus grand : celui qui est à table, ou celui qui sert ? N’est-ce pas celui qui est à table ? Eh bien moi, je suis au milieu de vous comme celui qui sert.

28 Vous, vous avez tenu bon avec moi dans mes épreuves.

29 Et moi, je dispose pour vous du Royaume, comme mon Père en a disposé pour moi.

30 Ainsi vous mangerez et boirez à ma table dans mon Royaume, et vous siégerez sur des trônes pour juger les douze tribus d’Israël.

 

 

MARC 10 (pendant la montée vers Jérusalem)

2 Les disciples étaient en route pour monter à Jérusalem ; Jésus marchait devant eux ; ils étaient saisis de frayeur, et ceux qui suivaient étaient aussi dans la crainte. Prenant de nouveau les Douze auprès de lui, il se mit à leur dire ce qui allait lui arriver :

33 « Voici que nous montons à Jérusalem. Le Fils de l’homme sera livré aux grands prêtres et aux scribes ; ils le condamneront à mort, ils le livreront aux nations païennes,

34 qui se moqueront de lui, cracheront sur lui, le flagelleront et le tueront, et trois jours après, il ressuscitera. »

35 Alors, Jacques et Jean, les fils de Zébédée, s’approchent de Jésus et lui disent : « Maître, ce que nous allons te demander, nous voudrions que tu le fasses pour nous. »

36 Il leur dit : « Que voulez-vous que je fasse pour vous ? »

37 Ils lui répondirent : « Donne-nous de siéger, l’un à ta droite et l’autre à ta gauche, dans ta gloire. »

 

38 Jésus leur dit : « Vous ne savez pas ce que vous demandez. Pouvez-vous boire la coupe que je vais boire, être baptisé du baptême dans lequel je vais être plongé ? »

 

39 Ils lui dirent : « Nous le pouvons. » Jésus leur dit : « La coupe que je vais boire, vous la boirez ; et vous serez baptisés du baptême dans lequel je vais être plongé.

40 Quant à siéger à ma droite ou à ma gauche, ce n’est pas à moi de l’accorder ; il y a ceux pour qui cela est préparé. »

 

41 Les dix autres, qui avaient entendu, se mirent à s’indigner contre Jacques et Jean.

42 Jésus les appela et leur dit : « Vous le savez : ceux que l’on regarde comme chefs des nations les commandent en maîtres ; les grands leur font sentir leur pouvoir.

43 Parmi vous, il ne doit pas en être ainsi. Celui qui veut devenir grand parmi vous sera votre serviteur.

44 Celui qui veut être parmi vous le premier sera l’esclave de tous :

45 car le Fils de l’homme n’est pas venu pour être servi, mais pour servir, et donner sa vie en rançon pour la multitude. »

 

MATTHIEU 20 (pendant la montée vers Jérusalem)

 

20 Alors la mère des fils de Zébédée s’approcha de Jésus avec ses fils Jacques et Jean, et elle se prosterna pour lui faire une demande.

21 Jésus lui dit : « Que veux-tu ? » Elle répondit : « Ordonne que mes deux fils que voici siègent, l’un à ta droite et l’autre à ta gauche, dans ton Royaume. »

22 Jésus répondit : « Vous ne savez pas ce que vous demandez. Pouvez-vous boire la coupe que je vais boire ? » Ils lui disent : « Nous le pouvons. »

23 Il leur dit : « Ma coupe, vous la boirez ; quant à siéger à ma droite et à ma gauche, ce n’est pas à moi de l’accorder ; il y a ceux pour qui cela est préparé par mon Père. »

 

24 Les dix autres, qui avaient entendu, s’indignèrent contre les deux frères.

25 Jésus les appela et dit : « Vous le savez : les chefs des nations les commandent en maîtres, et les grands font sentir leur pouvoir.

26 Parmi vous, il ne devra pas en être ainsi : celui qui veut devenir grand parmi vous sera votre serviteur ;27 et celui qui veut être parmi vous le premier sera votre esclave.

28 Ainsi, le Fils de l’homme n’est pas venu pour être servi, mais pour servir, et donner sa vie en rançon pour la multitude. »

 

Jean 15

 

15 Je ne vous appelle plus serviteurs, car le serviteur ne sait pas ce que fait son maître ; je vous appelle mes amis, car tout ce que j’ai entendu de mon Père, je vous l’ai fait connaître.

Ce n’est pas vous qui m’avez choisi, c’est moi qui vous ai choisis et établis, afin que vous alliez, que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure. afin que tout ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donne.

 

17 Voici ce que je vous commande : c’est de vous aimer les uns les autres.

 

 

Jean 20, 16

 

Jésus lui dit alors : « Marie ! » S’étant retournée, elle lui dit en hébreu : « Rabbouni ! », c’est-à-dire : Maître.

17 Jésus reprend : « Ne me retiens pas, car je ne suis pas encore monté vers le Père. Va trouver mes frères pour leur dire que je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu. »

18 Marie Madeleine s’en va donc annoncer aux disciples : « J’ai vu le Seigneur ! », et elle raconta ce qu’il lui avait dit.

 

 

 

Jean 3,32/33; 5, 43-44; 7,39; 14,17

l'Esprit de vérité, que le monde ne peut recevoir (lambano), parce qu'il ne le voit point et ne le connaît point; mais vous, vous le connaissez, car il demeure avec vous, et il sera en vous. + Jean 16,14-15

Envoyer, Envoyé (pempo) ; Jn 1,33 ; 4,34; 5,23-37 ; 6,38-44 ;7,16-33; 8,16-29; 14,24-26; 15,021-26; 16,1:

20,21: Jésus leur dit de nouveau : La paix soit avec vous ! Comme le Père m'a envoyé, moi aussi je vous envoie (pempo).

Envoyé, Apôtre, (apostolos) 1, 19-24; 3,17-34; 5,33-38; 8,42

Jésus leur dit : Si Dieu était votre Père, vous m'aimeriez, car c'est de Dieu que je suis sorti et que je viens; je ne suis pas venu de moi-même, mais c'est lui qui m'a envoyé (apostello). 17,3-25; 20,21: Jésus leur dit de nouveau : La paix soit avec vous ! Comme le Père m'a envoyé (apostello), moi aussi je vous envoie.

Matthieu 10,24 ( comparer avec Marc 6, 7+ et avec Luc 9, 1+)

24 Le disciple n’est pas au-dessus de son maître, ni le serviteur au-dessus de son seigneur.25 Il suffit que le disciple soit comme son maître, et le serviteur, comme son seigneur. Si les gens ont traité de Béelzéboul le maître de maison, ce sera bien pire pour ceux de sa maison....27 Ce que je vous dis dans les ténèbres, dites-le en pleine lumière ; ce que vous entendez au creux de l’oreille, proclamez-le sur les toits.

....32 Quiconque se déclarera pour moi devant les hommes, moi aussi je me déclarerai pour lui devant mon Père qui est aux cieux.33 Mais celui qui me reniera devant les hommes, moi aussi je le renierai devant mon Père qui est aux cieux.

34 Ne pensez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre : je ne suis pas venu apporter la paix, mais le glaive.35 Oui, je suis venu séparer l’homme de son père, la fille de sa mère, la belle-fille de sa belle-mère :

36 on aura pour ennemis les gens de sa propre maison....

38 celui qui ne prend pas sa croix et ne me suit pas n’est pas digne de moi.

39 Qui a trouvé sa vie (psychè) la perdra ; qui a perdu sa vie (psychè) à cause de moi la gardera.

40 Qui vous accueille m’accueille ; et qui m’accueille accueille Celui qui m’a envoyé.41 Qui accueille un prophète en sa qualité de prophète recevra une récompense de prophète ; qui accueille un homme juste en sa qualité de juste recevra une récompense de juste.42 Et celui qui donnera à boire, même un simple verre d’eau fraîche, à l’un de ces petits en sa qualité de disciple, amen, je vous le dis : non, il ne perdra pas sa récompense. »

 

Math 4,10 Les tentations de Jésus, conclusion.

Jésus lui dit : Retire-toi, Satan (Satanas) ! Car il est écrit : Tu adoreras le Seigneur, ton Dieu, et tu le serviras lui seul.

Mat 16, 23: Mais Jésus, se retournant, dit à Pierre : Arrière de moi, Satan (Satanas) ! tu m'es en scandale; car tes pensées ne sont pas les pensées de Dieu, mais celles des hommes

Luc 10,18 Retour de mission des 72

Jésus leur dit : Je voyais Satan (Satanas) tomber du ciel comme un éclair

Luc 22,3 Approche de la Pâque

"Or, Satan (Satanas) entra dans Judas, surnommé Iscariot, qui était du nombre des douze".

Luc 22,31 Après la cène, eucharistie.

"Le Seigneur dit : Simon, Simon, Satan (Satanas) vous a réclamés, pour vous cribler comme le froment".

 

JUDAS ( en hébreu Juda, Yehudah, rattaché à yadah "louer": "Dieu soit loué"- En grec Ioudas, Judas).

La Bible mentionne 16 personnes nommées Juda - dont le fils de Jacob, Juda Maccabée, Juda le Galiléen, chef d'insurgés juifs, Juda ou Jude, l'un des Douze, Juda ou Jude surnommé Barsabbas et Judas Iscariote (Isch Kerioth, fils de Simon Iscariote,) mentionné 22 fois, et décrit comme l"'un des Douze" - ou "Celui qui le livra" ( une seule fois appelé "traître" par Luc).

Nombreux compléments en allant à

http://thomasjch.com/judasiscariot.html

(Nux: Nuit 59 fois NT- Chez Jean, nuit opposée à jour, et surtout symbole d'opposition à la clarté, du mal, du sommeil, Jn 3 et 19, 39- Nicodème

- Jn 9,4 "Il faut que je fasse, tandis qu'il est jour, les oeuvres de celui qui m'a envoyé; la nuit (nux) vient, où personne ne peut travailler". 11,10 )

Glorifier (doxazo), louer, magnifier, célébrer, rendre honneur à...(Jean 16 fois). Le Père glorifie le Fils 8,54;17,1-5 Le Fils glorifie le Père, 11,4; 12,28;14,13;17,1-5 Fils glorifié par sa passion/résurrection 12,16; 12,23-28; 13,31-32 Le Père glorifié par les disciples du Fils 15,8; 17, 10; 21,19

Agapao: accueillir, vouloir du bien à, aimer d'agapè...

Aimer le Seigneur, Deut 6,6; Mt 22,37; Mc 12,30-33 ...son prochain comme soi-même Lv 19,19, Mt22,39...ses ennemis Lc 6,27-36...celui qui vous a pardonné, Lc 7,47 - Dans Jean:

Dieu aime le monde 3,16 Le Père aime le Fils, 3,35; 10,17; 15,12 Le croyant aime le Fils 8,42 Jésus aime Marthe,Marie,Lazare 11,5, les siens 13,1; LE disciple 13,23; 19,26; 21,7... Le pécheur aime les ténèbres 3,19 et la gloire humaine 12,43

AIMER COMME JESUS: 13,34; 14,15 à 31; 15, 12 & 17. COMMANDEMENT NOUVEAU.

Cet amour d'agapè crée l'UN ; 17.23-26 et témoigne de Dieu

Dieu est Agapè: 1 Jn 4, 7 à 16- 1 Cor 13

Phileo; aimer ce qui plait, d'affection, relation amicale et réciproque: Pierre aime-t-il Jésus? Jean 21

12,25 Celui qui aime (phileo) sa vie (psychè) la perdra, et celui qui hait sa vie dans ce monde la conservera pour la vie éternelle.

Demeure,(monè) habitation, 14,23 Jésus lui répondit: si quelqu'un m'aime, il gardera ma parole, et mon Père l'aimera, nous viendrons à lui , et nous ferons notre demeure (monè) chez lui.

Demeurer ( 104 NT, 35 fois chez Jean), être présent à, séjourner, résider.

L'Esprit demeure sur Jésus, Jn 1,32 et 39; Chez les disciples 14, 16-17; 15, 4 à 16; Deux premiers disciples avec Jésus 1,38-39; Jésus demeure chez qui le mange 6, 27 & 56 , Père et Fils demeurent ensemble 14,10

15,10 Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez (meno) dans mon amour, de même que j'ai gardé les commandements de mon Père, et que je demeure (meno) dans son amour.

Vérité, aletheia,ce qui est vrai, fondé sur Dieu, sans tromperie, libre (20 fois dans Jean sur 98 NT)

Dieu-Parole incarnée-est Vérité 1,14-17; témoin de la V. 18,37-38- Il crée de la lumière, 3,21 et de la Liberté 8,32-46 - Dieu veut être adoré en Vérité 4,23-24 -

L'Esprit de D dit la Vérité 14,17; 15,26 ; 16,13

Vie, zoè, vitalité, vie plénière, éternelle (32 fois chez Jean sur 126 NT) Dieu-Parole-de Vie 1,4 En elle était la Vie et la Vie était la Lumière des hommes.; 8,12 - Celui qui croit est Vivant 3,15-16 & 36 ; 5,24-29 ; 10, 10 & 28; 11,25 - Vraie nourriture, 6,27 à 55 -17, 3: Or, la Vie éternelle, c'est qu'ils te connaissent, toi, le seul Vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ

Evangile écrit pour faire vivre : 20,31 Ces choses ont été écrites afin que vous croyiez que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et qu'en croyant vous ayez la Vie en son Nom.

Oeuvre, ergon, erga; acte, action, ce qu'on réalise, ce qu'on produit. (Jean 25 fois sur 159 NT)

Oeuvres mauvaises, hors lumière 3,19-20 ; 7, 7; 8,41

Oeuvres bonnes 3,21

Oeuvre du Père 4, 34 Ma nourriture, faire la volonté de celui qui m'a envoyé et accomplir son oeuvre; 5,20 & 36; 6, 28-29 L'oeuvre de Dieu c'est que vous croyiez en celui qu'il a envoyé; 9, 3-4 ; 17, 4 Je t'ai glorifié sur la terre , j'ai achevé l'oeuvre que tu m'as donnée à faire

Les oeuvres témoignent 10,25 à 38 ; 14, 10-12 ; 15,24

Les oeuvres faites par les disciples peuvent être plus nombreuses, plus importantes, que les oeuvres de Jésus. La comparaison concerne les oeuvres et non pas la personnalité, la grandeur, la sainteté de Jésus par rapport à ses disciples.

Nom, onoma, (214 fois NT) Nom propre de qq'un- Tout ce que recouvre la personne désignée (idées, actions, influence, sainteté)- Luc 21, 17 Et que la repentance et le pardon des péchés seraient prêchés en son nom à toutes les nations - Jn 1,12 A tous ceux qui l'ont reçu, à ceux qui croient son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu

Paraclet, paraklètos, Mot propre à Jean qui l'emploie 5 fois. Celui qu'on appelle près de soi, qu'on choisi pour qu'il soit avec nous, en vue de nous défendre, nous assister, nous réconforter, et demeurer toujours avec nous.

Jésus fut le Premier Paraclet, présent aux Douze et aux disciples. Quand il les quitte, Jésus leur envoie le Second Paraclet, l'autre Paraclet, présent dans tous les disciples.

Esprit, pneuma, (343 fois NT) souffle vital, vent, ce qui gouverne l'âme, Esprit de Dieu, Jn 1,32-33 ; 3, 5 à 8: Si l'humain ne naît pas d'eau et d'Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu 7,39 :Il dit cela de l'Esprit que devaient recevoir ceux qui croiraient en lui; car l'Esprit n'était pas encore, parce que Jésus n'avait pas encore été glorifié 20,22: Il souffla sur eux et leur dit: Recevez le Saint Esprit. Jésus a été troublé en son esprit, 11,33; 13,21 Jésus a rendu l'esprit 19,30 : Qd il eut pris le vinaigre, il dit: Tout est accompli (teleo: réalisé, achevé, terminé, parfait) . Et, baissant la tête, il rendit l'esprit Ou encore, selon le grec paradidomi et pneuma: il livra, transmit l'Esprit.

Manifester, emphanizo, rendre évident à l'esprit, rendre visible, 2 fois dans Jean, ici. 14, 21-22

En réponse à une question de Jude: les disciples seront ceux qui, au long de l'histoire, manifesteront, rendront visible le Christ - pour autant qu'ils seront eux-mêmes habités intérieurement par son Esprit. Témoins par leur façon de vivre, d'aimer, de parler

Paix, eirenè, vient de eiro (joindre). 85 fois dans le NT-

La paix que Jésus réalise, donne, fait régner: concorde, harmonie, sécurité, prospérité, victoire

Luc 2,14; 7,50 Va en paix ; Luc 19,38-42; Luc 24,36; Jean 14,27; 16,33...que vous ayez la Paix en moi malgré les tribulations; 20,19 à21 La paix soit avec vous...

Paul en parle très souvent dans ses lettres,

Pierre et Jacques également souhaitent grâce et paix: Gal, 1,3; Eph 2,14

 

Jésus est notre Paix, lui qui des deux n'en a fait qu'un et qui a renversé le mur de séparation...

 

Le discernement entre vraie et fausse paix: Mt 10,34; Luc 12,51: Pensez-vous que je suis venu apporter la paix sur la terre ? Non, vous dis-je, mais la division ! Le monde confond souvent paix et passivité, absence de lucidité, absence de courage pour affronter le mal.

Fin, conclusion d'une première série de Paroles de Jésus à ses disciples avant sa passion.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les chapitres 15 et 16 rapportent une seconde série de Paroles. Le chapitre 17 relate la Prière Universelle de Jésus au Père

 

 

 

 

© Copyright 2015. All Rights Reserved