quatriemedim

Les textes et leurs commentaires

Traduction de "la Bible expliquée" dans la colonne de GAUCHE -Commentaires de "la Bible expliquée" dans la colonne du CENTRE- Commentaires de Jean Charles Thomas dans la colonne de DROITE.

Impression papier des commentaires: très facile. Les trois colonnes sont formatées pour tenir sur une feuille classique format A4. Demandez à votre imprimante les pages, de 2 à la fin (la page 1 n'est pas utile, elle donne seulement les titres, photos et boutons de navigation)

Si vous avez seulement besoin d'un petit passage,sélectionnez-le avec la souris et reportez-le dans un document word ou open office et imprimez-le ou envoyez-le dans un mail.

 

 

Vous pouvez lire également sur votre SMARTPHONE, PORTABLE.

Les colonnes ne seront pas juxtaposées.

Défileront d'abord les TRADUCTIONS,

puis les Commentaires de la BIBLE EXPLIQUEE,

et enfin les COMMENTAIRES de Jean Charles THOMAS

Méditer, Voir intérieurement, Prier

Arcabas, Christ d'Emmaüs

Traduction en Français courant de

"la Bible expliquée"

avec les autorisations de l'éditeur

 

 

I Rois 19

4 à 8

Élie est découragé 1Le roi Achab raconta à Jézabel, sa femme, tout ce qu’Élie avait fait, et comment il avait mis à mort tous les *prophètes de *Baal. 2Jézabel envoya alors un messager pour avertir Élie en ces termes : « Si demain à pareille heure je ne t’ai pas traité comme tu as traité ces prophètes, que les dieux m’infligent la plus terrible des punitions !» 3Élie prit peur et s’enfuit pour sauver sa vie. Il se rendit à Berchéba, dans le pays de *Juda ; là, il laissa son serviteur, 4puis il marcha pendant une journée dans le désert, et alla s’asseoir sous un arbuste, un genêt. Il souhaitait mourir et dit : « Maintenant, Seigneur, j’en ai assez ! Reprends ma vie, car je ne vaux pas mieux que mes ancêtres. » 5Puis il se coucha et s’endormit sous le genêt ; mais un *ange vint le toucher et lui dit : « Lève-toi et mange. » 6Et il vit en effet près de lui une de ces galettes, que l’on cuit sur des pierres chauffées, et un pot d’eau. Après avoir mangé et bu, il se recoucha ; 7mais l’ange du Seigneur revint le toucher et lui dit : « Lève-toi et mange, car tu devras faire un très long voyage. » 8Élie se leva donc pour manger et boire, puis avec les forces trouvées dans ce repas, il marcha quarante jours et quarante nuits jusqu’à *l’Horeb, la montagne de Dieu.

 

Ephésiens 4

30 à 5, 2

 

20Ce n’est pas là ce que vous avez appris au sujet du *Christ ! 21Vous avez certainement entendu tout ce qui le concerne, et on vous a enseigné, en tant que chrétiens, la vérité qui est en Jésus. 22Vous devez donc, en renonçant à votre conduite passée, vous débarrasser de votre vieille nature que ses désirs trompeurs mènent à la ruine. 23Il faut vous laisser complètement renouveler dans votre coeur et votre esprit. 24Revêtez-vous de la nouvelle nature, créée à la ressemblance de Dieu et qui se manifeste dans la vie juste et sainte qu’inspire la vérité. 25C’est pourquoi, rejetez le mensonge! Que chacun dise la vérité à son prochain, car nous sommes tous membres d’un même corps. 26Si vous vous mettez en colère, ne *péchez pas ; que votre colère s’apaise avant le coucher du soleil. 27Ne donnez pas au *diable l’occasion de vous dominer. 28Que celui qui volait cesse de voler ; qu’il se mette à travailler de ses propres mains pour gagner honnêtement sa vie et avoir ainsi de quoi aider les pauvres. 29Qu’aucune parole mauvaise ne sorte de votre bouche ; dites seulement des paroles utiles, qui répondent à un besoin et encouragent autrui, pour faire ainsi du bien à ceux qui vous entendent. 30N’attristez pas le Saint-Esprit que Dieu vous a accordé ; il est la garantie que le jour viendra où Dieu vous délivrera complètement du mal. 31Chassez loin de vous tout sentiment amer, toute irritation, toute colère, ainsi que les cris et les insultes. Abstenez-vous de toute forme de méchanceté. 32Soyez bons et pleins d’affection les uns pour les autres ; pardonnez-vous réciproquement, comme Dieu vous a pardonné par le Christ. Vivre dans la lumière 1Puisque vous êtes les enfants que Dieu *aime, efforcez-vous d’être comme lui. 2Que votre façon de vivre soit inspirée par l’amour, à l’exemple du *Christ qui nous a aimés et a donné sa vie pour nous, comme une offrande et un *sacrifice dont l’agréable odeur plaît à Dieu.

3Vous appartenez au peuple de Dieu, par conséquent il ne convient pas qu’une forme quelconque d’immoralité, *d’impureté ou d’envie soit même mentionnée parmi vous. 4Il n’est pas convenable non plus que vous prononciez des paroles grossières, stupides ou sales. Adressez plutôt des prières de reconnaissance à Dieu. 5Sachez-le bien : aucun être immoral, impur ou avare (car l’avarice, c’est de *l’idolâtrie) n’aura jamais part au *Royaume du Christ et de Dieu. 6Que personne ne vous égare par des raisonnements trompeurs : ce sont de telles fautes qui attirent la *colère de Dieu sur ceux qui s’opposent à lui. 7N’ayez donc rien de commun avec ces gens-là. 8Vous étiez autrefois dans l’obscurité ; mais maintenant, par votre union avec le Seigneur, vous êtes dans la lumière. Par conséquent, conduisez-vous comme des êtres qui dépendent de la lumière, 9car la lumière produit toute sorte de bonté, de droiture et de vérité. 10Efforcez-vous de discerner ce qui plaît au Seigneur. 11N’ayez aucune part aux actions stériles que l’on pratique dans l’obscurité ; dénoncez-les plutôt.

 

Jean 6

41 à 51

 

35Jésus leur déclara : « Je suis le pain de vie. Celui qui vient à moi n’aura jamais faim et celui qui *croit en moi n’aura jamais soif. 36Mais je vous l’ai dit : vous m’avez vu et pourtant vous ne croyez pas. 37Chacun de ceux que le Père me donne viendra à moi et je ne rejetterai jamais celui qui vient à moi ; 38car je suis descendu du ciel non pas pour faire ma volonté, mais pour faire la volonté de celui qui m’a envoyé. 39Et voici ce que veut celui qui m’a envoyé : c’est que je ne perde aucun de ceux qu’il m’a confiés, mais que je les relève de la mort au dernier jour. 40Oui, voici ce que veut mon Père : que tous ceux qui *voient le Fils et croient en lui aient la vie éternelle et que je les relève de la mort au dernier jour.»

41Les *Juifs critiquaient Jésus parce qu’il avait dit : « Je suis le pain descendu du ciel.»– 42«N’est-ce pas Jésus, disaient-ils, le fils de *Joseph ? Nous connaissons bien son père et sa mère. Comment peut-il dire maintenant qu’il est descendu du ciel ?» 43Jésus leur répondit : « Cessez de critiquer entre vous. 44Personne ne peut venir à moi si le Père qui m’a envoyé ne l’y conduit, et moi, je le relèverai de la mort au dernier jour. 45Les *prophètes ont écrit ceci : “Ils seront tous instruits par Dieu.” Quiconque écoute le Père et reçoit son enseignement vient à moi. 46Cela ne signifie pas que quelqu’un ait vu le Père ; seul celui qui est venu de Dieu a vu le Père. 47Oui, je vous le déclare, c’est la vérité : celui qui croit possède la vie éternelle. 48Je suis le pain de vie. 49Vos ancêtres ont mangé la manne dans le désert et ils sont pourtant morts. 50Mais le pain qui descend du ciel est tel que celui qui en mange ne mourra pas. 51Je suis le pain vivant descendu du ciel. Si quelqu’un mange de ce pain, il vivra pour toujours. Le pain que je donnerai, c’est ma *chair ; je la donne afin que le monde vive. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires de

"la Bible expliquée"

avec les autorisations de l'éditeur

 

 

I Rois 19

4 à 8

Élie traverse le désert (19.1-8)

Le contraste est saisissant : après le succès fulgurant du Carmel, voici le temps du doute. A part la menace de mort de Jézabel, on ne dit pas pourquoi Élie est soudain démoralisé au point d’avoir perdu le goût de vivre. En allant trop loin dans la violence, se serait-il fabriqué un faux dieu ? Le vrai Dieu refuserait-il les grands moyens ? En tout cas, le voici marchant dans le désert, puis convoqué à l’Horeb, la montagne de Dieu, comme autrefois Moïse et le peuple de l’Exode (Nomb 14.33 ;Deut 8.2 pour le nombre 40).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ephésiens 4

30 à 5, 2

Marcher dans la vérité (4.25-32)

S’il se laisse conduire par l’Esprit du Seigneur, le croyant regardera en face la source de ses comportements, reconnaîtra ce qui le pousse au mal, et se laissera transformer. Toutes ses relations aux autres en seront modifiées : honnêteté, rejet de la colère, bonté, affection et pardon l’habiteront. Il se comportera en enfant de Dieu, inspiré par l’amour, comme le Christ. De l’obscurité à la lumière (5.8-13) La Bible commence avec la séparation de la lumière et de l’obscurité. Paul demande aux croyants de faire en sorte que la vraie lumière, qui a fait sa demeure en eux par le Christ, éclaire leur existence.

 

 

 

 

 

 

Jean 6

41 à 51

 

 

Un pain venu du ciel (6.32-46)

Jésus s’identifie à ce pain céleste et affirme qu’il comblera la faim et la soif de tous ceux qui croiront en lui. Croire, c’est voir le Fils dans sa relation avec le Père. Au contraire, l’incrédulité se manifeste dans le refus de voir au-delà de l’immédiat : « N’est-ce pas le fils de Joseph ? »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires de

Jean Charles Thomas

 

I Rois 19

4 à 8

 

La mission continue et s'adapte.

Elie a défendu les droits de Yhwh avec énergie, y compris par l'épée, en tuant les prophètes idolâtres de Baal soutenus par le roi Achab et sa femme Jézabel, son inspiratrice dans l'opposition systématique envers le Dieu d'Elie et d'Israël. Il devrait être satisfait puisqu'il a vaincu Pourquoi donc est-il découragé ? Parce qu'il a peur des menaces de Jézabel qui a juré de le tuer ? Parce qu'il se pose des questions sur sa façon de défendre ce qu'il croit être l'honneur de Yhwh ? Le rédacteur du chapitre 19 va longuement développer cette interprétation. Elie part donc plein sud, vers le désert où Yhwh s'est fait connaître jadis de son peuple après l'avoir libéré de l'esclavage en Egypte et du génocide programmé. Elie se remet en question, frôlant la dépression: " Yhwh, prends ma vie, je ne suis pas meilleur que mes pères". Dieu voit plus loin: la mission d'Elie ne doit pas s'arrêter sur un moment de découragement. Symboliquement, comme jadis avec son peuple, Yhwh nourrit Elie en plein désert. Il relève et remet en marche, pour une traversée du désert, qui durera quarante jours. Elie (dont le nom signifie Yahvé est mon Dieu) va comprendre le message. Le vrai prophète est un porte-parole, il ne se décourage pas , il reçoit de Dieu la Parole à transmettre, la force de se relever, la mission à accomplir et la prise de conscience des authentiques pensées de Yhwh.

*

Quiconque croit en Dieu doit se considérer comme prophète. Il doit s'impliquer personnellement, avec son tempérament, sans se voiler la face devant les moments de doute, les erreurs, la violence intérieure, le désir de vaincre. Nous le constatons depuis des siècles: le peuple de Dieu est un peuple de prophètes. Il a parlé de multiples langues, s'est adapté aux nations et aux époques. Il a choisi parfois des méthodes violentes, préférant s'imposer plutôt que proposer. Il a parfois déformé le Message, oublié de le transmettre, traversé des périodes de passivité. Le chapitre 19 invite chaque chrétien à faire le point sur sa manière d'être Porte-Parole de Dieu dans le monde actuel. Passif ? Excessif ? Violent ? Persécuteur ? Déformant ? Nous sommes faits de chair et d'os, pétris de qualités et de limites. Comme Elie, dans un monde où existent des Jézabel et des Achab.

 

Ephésiens 4

30 à 5, 2

 

Voici la perspective proposée à tout chrétien: apporter chaque jour un supplément de vérité, de bonté, de collaboration au dynamisme du Corps spirituel du Christ et participer ainsi à la vie de son Église pour l'amélioration du Monde. C'est une mise en œuvre quotidienne du baptême dont la réalité est symbolisée par - la plongée dans l'eau (qui noie le mal), ou dans la tombeau (mort au péché) - et la sortie de l'eau (qui suscite la Vie nouvelle) ou sortie du tombeau (qui est Résurrection). Paul développe tout au long des chapitres 4 et 5 de sa lettre ce passage de l'ancien au nouveau, des ténèbres à la lumière, de ce qui est mortifère à ce qui est vivant, * Demain doit être meilleur qu'hier. Aimer plus demain qu'aujourd'hui. Ne jamais stagner. Aller de l'avant. Ne pas regarder en arrière. Non par ses seules capacités mais par grâce et dynamisme gratuits offerts par l'Esprit du Seigneur. * Ce que Paul dit pour chaque chrétien est valable également pour chaque communauté de chrétiens: église locale, église universelle, activité au service de l'Humanité, ajustement d'activité aux besoins nouveaux de chaque époque historique et civilisation. Tous en marche selon l'Esprit pour une meilleure fidélité à la Parole du Seigneur. Comme les chrétiens de son temps, Paul chante au v.14 les deux expressions caractérisant un "ressuscité": - c'est un éveillé, sorti du sommeil spirituel dans lequel il était assoupi depuis longtemps (un mort, c'était quelqu'un d'endormi définitivement dans le sommeil de la mort physique) - c'est un homme remis debout, relevé après avoir stagné dans la passivité, l'horizontalité sans communication avec les réalités d'en-haut (un mort, c'était quelqu'un de couché définitivement dans le tombeau). * Cette résurrection commence bien avant la mort biologique. Elle s'amorce dès qu'on décide de croire, de vivre en confiance avec Dieu - avec et comme le Fils unique, mort à cause de nos fautes et ressuscité pour nous faire devenir Justes. La résurrection nous ouvre aux vraies valeurs. Elle nous libère des raisonnements trompeurs qui nous poussent à des comportements stériles ou destructeurs. Elle nous ouvre à la joie reconnaissante envers Dieu.

 

Jean 6

41 à 51

 

Jésus vient de se définir comme Pain, offert à tous les humains par le Père céleste. Mais Il sait que beaucoup n'ont pas envie de ce pain-là. Dommage ! Pourquoi refuse-t-on ce pain ? Probablement parce qu'on se fait une fausse idée de Dieu, en l'imaginant comme quelqu'un cherchant à s'imposer, en nous forçant à obéir à des prescriptions stupides. Jésus s'efforce de rectifier en affirmant : - premièrement, "celui qui vient à moi je ne le rejetterai pas". Je n'exclus jamais celui qui s'ouvre à moi, qui me fait confiance. Ne croyez pas ceux qui disent le contraire. - deuxièmement, "la Volonté (du Dieu unique, du vrai Père qui est Dieu), c'est que je ne perde aucun de ceux qu'il m'a donnés", aucun de ceux qu'il conduit vers moi. - troisièmement, j'apprécie la Volonté de mon Père, et j'y suis toujours fidèle, avec joie - quatrièmement, mon Père veut que les humains se comportent comme des vivants, dès maintenant et pour toujours. "Celui qui croit en moi, Je le ressusciterai au dernier jour", lorsqu'il sera arrivé au terme de sa vie terrestre, afin qu'il soit pour toujours avec moi et le Père. Telles sont les intentions de Dieu révélées par son propre Fils, son meilleur interprète. Ayant affirmé sa relation exceptionnelle avec le Père, Jésus en tire une conclusion: quiconque adhère à cette proclamation reçoit Vie éternelle dès cet instant et assurance de résurrection.

*

Beaucoup crient à l'excès, à la prétention de Jésus. Comment peut-il descendre du ciel puisqu'on connaît parfaitement son père, Joseph et sa mère? Comment peut-il prétendre être le vrai Pain des humains? et rabaisser à sa dimension terrestre la manne jadis mangée par les ancêtres dans le désert ? * Jean l'évangéliste enchaîne les déclarations étonnantes de Jésus, objet de débat entre lui et les Juifs fidèles au monothéisme. Il va aller encore plus loin en employant les équivalence de mots qui vont faire scandale: toute personnes humaine étant faite de chair et de sang, les croyants doivent manger sa chair et boire à la coupe du sang de l'Alliance.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

© Copyright 2015. All Rights Reserved