troisiemedim

Les textes et leurs commentaires

Traduction de "la Bible expliquée" dans la colonne de GAUCHE -Commentaires de "la Bible expliquée" dans la colonne du CENTRE- Commentaires de Jean Charles Thomas dans la colonne de DROITE.

Impression papier des commentaires: très facile. Les trois colonnes sont formatées pour tenir sur une feuille classique format A4. Demandez à votre imprimante les pages, de 2 à la fin (la page 1 n'est pas utile, elle donne seulement les titres, photos et boutons de navigation)

Si vous avez seulement besoin d'un petit passage,sélectionnez-le avec la souris et reportez-le dans un document word ou open office et imprimez-le ou envoyez-le dans un mail.

 

 

Vous pouvez lire également sur votre SMARTPHONE, PORTABLE.

Les colonnes ne seront pas juxtaposées.

Défileront d'abord les TRADUCTIONS,

puis les Commentaires de la BIBLE EXPLIQUEE,

et enfin les COMMENTAIRES de Jean Charles THOMAS

Ecouter ce que disent l'Esprit du Seigneur

la Conscience et les événements du Monde

Traduction en Français courant de

"la Bible expliquée"

avec les autorisations de l'éditeur

 

 

Esaïe 60

1 à 6

 

Lumière nouvelle

sur Jérusalem

1 Debout, Jérusalem, brille de mille feux, car la lumière se lève pour toi : la glorieuse présence du Seigneur t’éclaire comme le soleil levant. 2 L’obscurité couvre la terre, la nuit enveloppe les peuples. Mais toi, le Seigneur t’éclaire comme le soleil qui se lève. Au-dessus de toi apparaît sa présence lumineuse.

 

3 Alors des nations marcheront vers la lumière dont tu rayonnes, des rois seront attirés par l’éclat dont tu te mettras à briller. 4 Regarde bien autour de toi, et vois tous tes enfants : ils viennent et se rassemblent auprès de toi. Tes fils arrivent de loin, on ramène tes filles en les portant dans les bras. 5 En les apercevant, tu rayonnes de bonheur ; tu en es tout émue, ton coeur éclate de joie. Car les richesses de la mer arrivent chez toi, les trésors des nations affluent jusqu’à toi.

6 Ton pays se couvre d’une foule de chameaux : ce sont les caravanes de Madian et d’Éfa, arrivant toutes de Saba. Elles apportent de l’or et de *l’encens en chantant les hauts faits du Seigneur. 7 Les troupeaux des gens de Quédar se rassemblent devant toi, les béliers de Nebayoth sont à ta disposition. On les présente sur *l’autel du Seigneur, et c’est pour lui un sacrifice agréable. Il montre ainsi la gloire de son temple.

8 Qui sont donc tous ces gens ?

On dirait un nuage, ou un vol de pigeons qui rentrent au pigeonnier. 9 Des rivages lointains, des bateaux se rassemblent, les grands navires en tête.

Depuis les pays éloignés ils ramènent tes enfants, avec leur or et leur argent :

ils viennent glorifier le Seigneur, ton Dieu, l’unique vrai Dieu,

le Dieu d’Israël, qui t’accorde cet honneur.

 

Ephésiens, 3

2 à 6

La mission dont Paul

est chargé en faveur

des non-Juifs

1C’est pourquoi, moi Paul, j’adresse ma prière à Dieu. Je suis prisonnier au service de Jésus-Christ pour vous les non-Juifs.

2Vous avez certainement entendu parler de la mission dont Dieu, dans sa bonté, m’a chargé en votre faveur.

3Dieu m’a accordé une révélation pour me faire connaître son plan secret.

J’ai écrit plus haut quelques mots à ce sujet 4et, en les lisant, vous pouvez comprendre à quel point je connais le secret qui concerne le *Christ.

5Dans les temps passés,

ce secret n’a pas été communiqué aux humains,

mais Dieu l’a révélé maintenant

par son *Esprit

à ses saints *apôtres et *prophètes.

6Voici ce secret :

par le moyen de la Bonne Nouvelle, les non-Juifs sont destinés à recevoir avec les *Juifs les biens que Dieu réserve à son peuple,

ils sont membres du même corps et bénéficient eux aussi de la promesse que Dieu a faite en Jésus-Christ.

7Je suis devenu serviteur de la Bonne Nouvelle grâce à un don que Dieu, dans sa bonté,

m’a accordé

en agissant avec puissance.

8Je suis le moindre de tous les croyants ; pourtant,

Dieu m’a accordé cette faveur d’annoncer aux non-Juifs la richesse infinie du Christ.

9Je dois mettre en lumière, pour tous les humains,

la façon dont Dieu réalise son plan secret.

Lui qui est le créateur de toutes choses, il a tenu caché ce plan depuis toujours, 10afin que maintenant, grâce à *l’Église, les autorités et les puissances du monde *céleste puissent connaître la sagesse divine sous tous ses aspects. 11Tout cela est conforme au projet éternel de Dieu,

qu’il a réalisé par

Jésus-Christ notre Seigneur.

12Dans l’union avec le Christ et par notre *foi en lui, nous avons la liberté de nous présenter devant Dieu avec une pleine confiance.

 

13Par conséquent, je vous le demande, ne vous laissez pas décourager par les souffrances que j’éprouve pour vous :

elles vous assurent un avantage glorieux.

 

 

MATTHIEU 2

1 à 12

Des savants viennent

voir Jésus

1Jésus naquit à Bethléem, en Judée, à l’époque où *Hérode était roi. Après sa naissance, des savants, spécialistes des étoiles, vinrent d’Orient. Ils arrivèrent à Jérusalem 2et demandèrent :

« Où est l’enfant qui vient de naître, le roi des *Juifs ? Nous avons vu son étoile apparaître en Orient et nous sommes venus l’adorer. »

3Quand le roi Hérode apprit cette nouvelle, il fut troublé, ainsi que toute la population de Jérusalem. 4Il convoqua tous les chefs des *prêtres et les *maîtres de la loi, et leur demanda où le *Messie devait naître.

5Ils lui répondirent :

«A Bethléem, en Judée. Car voici ce que le *prophète a écrit : 6 “Et toi, Bethléem, au pays de *Juda, tu n’es certainement pas la moins importante des localités de Juda ; car c’est de toi que viendra un chef qui conduira mon peuple, *Israël.”»

7Alors Hérode convoqua secrètement les savants et s’informa auprès d’eux du moment précis où l’étoile était apparue. 8Puis il les envoya à Bethléem, en leur disant :

« Allez chercher des renseignements précis sur l’enfant ; et quand vous l’aurez trouvé, faites-le moi savoir, afin que j’aille, moi aussi, l’adorer. »

9Après avoir reçu ces instructions du roi, ils partirent. Ils virent alors l’étoile qu’ils avaient déjà remarquée en Orient :

elle allait devant eux, et quand elle arriva au-dessus de l’endroit où se trouvait l’enfant, elle s’arrêta.

10Ils furent remplis d’une très grande joie en la voyant là.

 

11Ils entrèrent dans la maison et virent l’enfant avec sa mère, *Marie.

Ils se mirent à genoux pour adorer l’enfant ;

puis ils ouvrirent leurs bagages et lui offrirent des cadeaux :

de l’or, de *l’encens

et de la *myrrhe.

 

12Ensuite, Dieu les avertit dans un rêve

de ne pas retourner auprès d’Hérode ;

ils prirent alors

un autre chemin

pour rentrer dans leur pays.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires de

"la Bible expliquée"

avec les autorisations de l'éditeur

 

 

 

Esaïe 60

1 à 6

 

 

Un peuple rayonnant

et attirant

(60.1-9)

 

Le peuple devenu fidèle reconnaît que Dieu est sa lumière, aussi voit-il l’avenir avec enthousiasme.

 

Les nations plongées dans l’obscurité se tourneront vers l’unique source de la lumière, Sion, la demeure de Dieu (v.3-9).

 

Elles viendront de partout: Éfa désigne une tribu arabe de Madian

(péninsule du Sinaï),

Saba une région sans doute située

au sud de l’Arabie,

Quédar est une tribu du désert,

et Nebayoth une autre population arabe.

 

La mention des bateaux (v.9) montre que les peuples arrivent aussi de rivages plus lointains.

 

 

Tous viennent librement.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ephésiens, 3

2 à 6

Mission spéciale

(3.1-13)

 

Paul a reçu la connaissance du

projet de Dieu:

 

la promesse faite au peuple d’Israël est

 

désormais offerte à toute l’humanité,

grâce à Jésus-Christ.

 

 

 

L’apôtre s’est entièrement investi pour annoncer cette Bonne Nouvelle.

 

Il y voit le développement de ce que Dieu a commencé depuis la création.

 

 

L’histoire a un sens,

la mission de l’Église

est de le

faire connaître.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

MATTHIEU 2

1 à 12

 

 

 

Une visite insolite

(2.1-12)

 

Les premiers à reconnaître la naissance d’un « roi des Juifs » ne sont pas des Judéens, mais des astronomes étrangers venus d’Orient.

 

Guidés par leur science des étoiles, ils arrivent à Jérusalem, la capitale, et s’informent auprès des spécialistes des Écritures.

 

 

 

Le Messie doit naître

à Bethléem

(Mich 5.1).

 

Les «mages » se rendent donc dans cette localité, ils se prosternent devant l’enfant et reconnaissent la dignité de Jésus (voir aussi És 60.6).

 

 

 

Du côté du roi Hérode

et des chefs religieux, l’opposition commence.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires de

Jean Charles Thomas

 

Esaïe 60

1 à 6

 

Superbe expression, forte et poétique, du renversement historique annoncé par le Prophète au Nom de Yahvé.

Le Dieu Unique relève le moral de son petit peuple ( que Jérusalem récapitule) éprouvé par des déportations et drames religieux.

Il prouve ainsi sa fidélité absolue,

y compris envers ceux qui lui furent infidèles.

Mais surtout, l'Unique Dieu affirme l'intérêt qu'il porte à toutes les personnes humaines (les peuples, langues et nations ).

***

Le Souffle de l'Unique, du Miséricordieux, palpite au bénéfice de tous, juifs ou non, humiliés ou puissants, jeunes ou vieux.

Il travaille sans cesse au coeur des humains pour développer les pensées ou les actions qui conduisent au bonheur, à la sagesse, à la santé, à la sainteté.

Nul n'est exclu du coeur de ce Dieu. Un jour ou l'autre, beaucoup comprendront que "la porte de Dieu" demeure ouverte à tous, jour et nuit. Ils bondiront de joie en

découvrant la vraie nature de Dieu, son dessein bienveillant.

***

Lorsque nous sommes désemparés devant les écroulements ou les fautes des humains et de leurs institutions, nous voyons poindre une lumière à l'horizon en méditant ces lignes inspirées.

Nous redisons notre adhésion chaleureuse à ce Dieu-là.

Et nous continuons notre marche, ensemble, différents, dans et vers la Lumière du Seigneur.

Qu'il en soit ainsi pour tous les croyants du monde.

Historiquement, ce chant

célébrant la restauration de Jérusalem correspond

aux années 520

(voir Aggée 2, 7 à 9)

 

Ephésiens, 3

2 à 6

Le Mystère est maintenant dévoilé. Jadis, personne ne le connaissait.

Le Christ nous l'a fait connaître.

Le voici, ce grand projet que Dieu avait imaginé depuis toujours et qu'il a réalisé en Jésus.

Tous les Humains, et non plus seulement un petit peuple, peuvent bénéficier de l'amour bienveillant de Dieu.

Personne n'en est exclu.

Chacun peut entrer dans ce monde où Dieu fait grâce et miséricorde à tous ceux qui lui font confiance et acceptent de "croire", en pensées et en actes.

* Paul se souvient de son expérience. Il a commencé par combattre cette idée, avec violence.

Et un jour, sur "le chemin de Damas", il a reçu l'évidence que Dieu voulait vraiment libérer les hommes et les femmes de leur propension à l'égoïsme, à l'orgueil, à la corruption, à la violence.

Que Dieu voulait rassembler et non pas exclure.

Elever et non pas humilier.

Que la vie et l'enseignement de Jésus de Nazareth en étaient la preuve lumineuse.

Que l'Amour selon Dieu était plus fort que la mort, la haine ou la persécution.

* Et Paul constate qu'il a passé l'essentiel de son existence à annoncer cette Bonne Nouvelle

( ou Evangile) et à ses frères du Judaïsme et aux non-Juifs partageant la culture grecque et romaine de leur temps.

Vingt siècles plus tard, nous pouvons faire exactement la même expérience.

Le "Mystère" est en train de se réaliser.

On peut le voir encore plus clairement aujourd'hui dans ces millions d'hommes et de femmes plaçant leur foi en Jésus,

le Ressuscité: "JE SUIS ta Lumière,

la Route vers ta Libération

ou ta Guérison intérieure."

Paul laisse exploser sa joie profonde en relisant le sens de sa vie et de son ministère.

L'Esprit de Dieu a pris l'initiative de lui faire comprendre le dessein de Dieu dont Jésus vient de révéler l'essentiel: L'Amour de Dieu n'est plus réservé aux fils d'Israël: il est offert à tous les humains.

La bienveillance , la miséricorde, le pardon, tout ce que Dieu donne, c'est maintenant pour TOUS.

Personne n'est exclu, oublié.

C'est pour une Multitude de gens que Jésus-Christ a dit les pensées intimes de Dieu, ce que jusqu'à maintenant on appelait son "mystère".

Désormais, tout est clair:

***

Chaque chrétien a mission de témoigner de son bonheur intérieur de croire. Chaque chrétien a mission de faire connaître cette Bonne Nouvelle au fil des rencontres avec les plus proches. Ce n'est pas entrer en campagne de propagande.

C'est une attitude normale: on ne garde pas pour soi ce qui rend heureux: on en rayonne, on en parle quand on est questionné.

On "fait de l'évangélisation" spontanément dès qu'on est

habité par cet Evangile.

 

MATTHIEU 2

1 à 12

Matthieu n’ignore pas ce que connaissent les gens cultivés de son époque. Particulièrement au sujet des savants de la Perse, excellents cosmologues, attentifs aux signes du zodiaque et au mouvement des étoiles. Zoroastre (astre d’or, ou Zarathoustra, celui à la lumière brillante) était leur Sage, Mithra leur dieu, le mithréisme leur culte.

En combinant cette culture avec l'histoire vraie du cruel Hérode le grand et ce que dit la Bible sur Bethléem, Matthieu présente la personnalité de Jésus enfant.

- Le ciel et les astres parlent de lui. Ceux qui regardent le ciel et y cherchent les traces de Dieu peuvent découvrir Dieu dans cet enfant.

-Les savants de l’Orient se prosternent devant cet enfant,

font acte d’allégeance envers lui.

A travers eux, Matthieu présente

les non-juifs et païens grecs ou romains comme les croyants de demain. Déjà l’universalisme du christianisme !

-Jésus est la « manifestation » (épiphanie, en grec) du Dieu unique. Pas seulement un être humain.

Il vient d’En-Haut. Il est le

Soleil levant éclairant la route des hommes.

-Deux groupes prennent position face à Jésus. Le groupe du refus, composé de ceux qui auraient dû l’accueillir puisqu’il était l’un des leurs. Le groupe de l’accueil et de la foi, composé de ceux qui auraient pu l’ignorer puisqu’il n’était pas l’un des leurs. Renversement des positions. *******

Aujourd’hui, chacun peut s’interroger sur la position qu’il a choisie envers Jésus-Christ.

Adhérer, en croyant.

Le refuser.

Plus couramment, l’ignorer :

ne jamais regarder le ciel,

garder les yeux rivés sur les choses de la terre.

Vivre en spirituel

ou vivre en matérialiste.

Autre question : comment considérons-nous ceux qui arrivent

« de loin » mais qui découvrent la foi chrétienne ?

Comme des « étrangers »

ou comme des frères et sœurs dans la foi ?

Tellement différents

mais tellement frères et sœurs possibles.

 

Complément sur les Mages, dialogue publié sur le site perso de Catherine Vrignaud Cheyns

 

 

Compléments sur les MAGES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

© Copyright 2015. All Rights Reserved