Calendrier des fêtes du Judaisme au temps de Jésus


  1. Pâque (ou fête des pains sans levain), début avril. C’est la fête des fêtes. Célèbre la libération de l’esclavage en Egypte. Repas en famille, agneau pascal, galettes de pains sans levain, a-zymes, rappelant l’urgence de fuir sans les cuire.
  2. Fête des moissons (ou fête des semaines), fin mai. Le peuple remercie Dieu pour la moisson et pour la Loi reçue au désert. On la célèbre 7 semaines, soit 50 jours après Pâque. Pour cela on l’appelle aussi Pentecôte (en grec, nombre 50).

     3.Fête des trompettes, puis du nouvel an, mi septembre. Anniversaire de la création des humains. (roch aschana). Le peuple commence une période de réflexion et de pénitence qui se termine par la fête du Grand Pardon, dix jours plus tard.

     4.Fête du Grand Pardon (Yom kippour), fin septembre. On demande pardon à Dieu pour toutes les fautes. Un bouc, symbole des péchés du peuple et chargé des péchés, est envoyé dans le désert, pour y périr, d’où l’expression « bouc émissaire ».

     5.Fête de la récolte (ou fête des tentes), début octobre. On remercie Dieu pour la récolte des fruits et la vendange. Comme les Hébreux dans le désert, les participants campent sous des tentes pendant une semaine.

     6.Fête du temple purifié, (hanoukka), début décembre. Cette fête rappelle le jour où le temple a été libéré de son envahisseur et ouvert de nouveau au culte, en 165 avant Jésus-Christ, après la grande profanation d’Antiochus IV Epiphane.

     7.Fête de Pourim,(fête des sorts), début mars. Fête joyeuse, sorte de carnaval où on s‘offre des cadeaux. Pourimveut dire « sort » : l’ennemi avait tiré au sort le jour où les juifs devaient être massacrés. (Lire le Livre d’Esther, 9, 20 à 32)

*****

Les fêtes du Judaïsme mentionnées dans l’Evangile de Jean.

 

    Première  - 2, 11, Noce à Cana, principe des Signes. 2.13 La Pâque des Juifs était proche et Jésus monta à Jérusalem.( avril, printemps 28)  Et Jn 2,23.  Jn3, 22 « Après cela, Jésus, accompagné de ses disciples, se rendit en Judée. Il y baptisait…Jean n’avait pas encore été mis en prison »

    Seconde -   4.1 Le Seigneur sut que les Pharisiens avaient appris qu’il baptisait…4.3 Alors il quitta la Judée et retourna en Galilée ». 4.4 Comme il fallait qu’il passe par la Samarie…(Sychar. Sichem, mont Garizim, où les Samaritains avaient construit un temple à l’époque de Néhémie).4.43 Lorsqu’il arriva en Galilée, il fut bien accueilli par les Galiléens, qui avaient vu tout ce qu’il avait fait à Jérusalem car eux aussi étaient allés à la fête (fête des Tentes, septembre 28 ).

4.46 Il retourna donc à Cana en Galilée où il avait changé l’eau en vin. Il y avait là un officier du roi (basiliscos- Antipas, tétrarque de Galilée) dont le fils était près de mourir.

    Troisième  - 5. 1 Après cela, il y eut une fête des Juifs et Jésus monta Jérusalem…Bethzatha…(« une fête », dont le nom n’est pas mentionné par l’évangéliste. Il s’agit probablement de Pourim 29 si on tient compte du calendrier  annuel des fêtes, février/mars)

    Quatrième -  6.1 Après cela, Jésus s’en alla de l’autre côté de la mer de Galilée, mer de Tibériade..Il monta sur la montagne et là, il s’assit, avec ses disciples. 6.4 Or, la Pâque, la fête des Juifs était proche…Il y avait beaucoup d’herbe…Ils s’assirent au nombre d’environ 5 mille hommes…Jésus rend grâces…et nourrit les gens  avec les 5 pains d’orge  et les deux poissons qu’un jeune garçon avait mis à leur disposition. 6.13 Ils ramassèrent 12 paniers avec les pains d’orge. (Pâque 29, Avril 29 )

  1. 15, Jésus, sachant qu’ils allaient venir l’enlever pour le faire roi, se retira de nouveau sur la montagne, lui seul. 6.16. La nuit sur la mer…. 6.23 A Capharnaüm : Rabbi, quand es-tu venu ici ?

Le long enseignement sur le Pain de Vie…6.59 Jésus dit ces choses dans la synagogue à Capharnaüm. Beaucoup cessent de suivre Jésus  -  6.69 Simon-Pierre prend position : Seigneur, à qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle.

    Cinquième - 7. 1. Après cela, Jésus parcourait la Galilée, il ne voulait pas séjourner en Judée, parce que les Juifs cherchaient à le tuer. 7.2. Or, la fête des Juifs, la fête des Tentes était proche (septembre 29) Et ses frères lui dirent : pars d’ici et va en Judée afin que tes disciples voient aussi les œuvres que tu fais…Montre-toi toi-même au monde…

7.11 Les Juifs le cherchaient…Il y avait une grande rumeur à son sujet…7.14. Vers le milieu de la fête Jésus monta au temple. Et il enseignait.7.25 .   Quelques habitants de Jérusalem disaient : n’est-ce pas là celui qu’ils cherchent à faire mourir ?...7.37 - Le dernier jour, le grand jour de la fête, Jésus, debout, s’écria…Si quelqu’un a soif…7.46. Jamais homme n’a parlé comme cet homme…( Jérusalem, septembre 29).  7.50 Nicodème rappelle qu’il faut écouter deux témoins avant de condamner.

 

        - 8. 1 Jésus se rendit au mont des Oliviers…Dans le temple, l’épisode de la femme prise en flagrant délit d’adultère.   8.12. Enseignement de Jésus : Je suis la Lumière du monde…8.20 Jésus dit ces paroles, enseignant dans le temple, au lieu où était le trésor ; et personne ne le saisit, parce que son heure n’était pas encore venue.    8.24. Si vous ne croyez pas que JE SUIS, vous mourrez dans vos péchés. 8.30.  Plusieurs crurent en lui…Dialogue sur la descendance d’Abraham… Avant qu’Abraham fût, JE SUIS. 8.59 Là-dessus, ils prirent des pierres pour les jeter sur lui, mais Jésus se cacha et sortit du temple.

     9.1 A Jérusalem. Jésus vit, en passant, un homme aveugle de naissance….Il fit de la boue avec sa salive et il appliqua cette boue sur les yeux de l’aveugle. Et lui dit : va, et lave-toi au réservoir de Siloë. Il y alla, se lava, et s’en retourna voyant clair….Dialogues entre l’aveugle voyant clair – les voisins, les parents, les pharisiens qui chassent l’homme…  9.35 Jésus, ayant appris qu’ils l’avaient chassé et l’ayant rencontré, lui dit : Crois-tu au Fils de Dieu ? – Et qui est-il, seigneur, afin que je croie en lui ? – Tu l’as vu, celui qui te parle, c’est lui.  Et l’aveugle dit : je crois. Et il se prosterna devant lui. 9.41 Si vous étiez aveugles, vous n’auriez pas de péché. Mais en réalité vous dites : nous voyons. C’est pour cela que votre péché demeure.

 

     Sixième - 10.1 A Jérusalem. Jésus proclame JE SUIS le Bon Berger…la Porte….

10.22 On célébrait à Jérusalem la fête de la Dédicace. C’était l’hiver. Et Jésus marchait dans le temple sous le portique de Salomon… (décembre 29)  10.31 Alors les Juifs prirent de nouveau des pierres pour le  lapider…10.39 Là-dessus, ils cherchèrent encore à le saisir ; mais il s’échappa de leurs mains. 10.40 Jésus s’en alla de nouveau au-delà du Jourdain, dans le lieu où Jean avait d’abord baptisé. Et il y demeura…

 

  1. 1 Il y avait un homme malade (asthenôn), Lazare, de Béthanie, village de Marie, sa sœur et de Marthe…C’était cette Marie qui oignit de parfum le Seigneur et qui lui essuya les pieds avec ses cheveux, et c’était son frère Lazare qui était malade. V.14 Lazare est mort…v.16 Thomas appelé didyme dit aux autres disciples : allons-y nous aussi afin de mourir avec lui.

11.3 Seigneur, vois, celui que tu aimes (phileis) est malade 11. 5    Or, Jésus aimait (agapè) Marthe et sa sœur et Lazare….11.35 Et Jésus se mit à pleurer… 11.38  Jésus vint vers le tombeau (mnèmeion). C’était une caverne (spèlaion) et une pierre était placée contre elle. Jésus dit : enlevez la pierre. Marthe, la sœur du mort, lui dit : Seigneur, il sent déjà…Il est là depuis quatre jours.

       11.40 Jésus lui dit : est-ce que je n’ai pas dit que si tu crois tu verras la gloire de Dieu ? Ils enlevèrent alors la pierre…Et Jésus les yeux en haut et dit : Père, je te rends grâce (eucharistô). … 11.43. D’une voix forte Jésus cria : Lazare, ici, dehors (exo)!  11.44. Le mort sortit (exêlthè), pieds et mains attachés de bandelettes (keiriais),  et le visage enveloppé d’un linge (soudariô).    Et Jésus leur dit : déliez-le et laissez-le aller (aphete upagein)!

       11.45 Nombreux furent à croire, parmi les Judéens venus vers Marie et ayant vu les choses qu’il avait faites. 11.46 Et quelques-uns d’entre eux s’en allèrent vers les Pharisiens et leur dirent les choses que Jésus avait faites.

11.47. Les grands prêtres et les pharisiens réunirent un sanhédrin…Et Caïphe, grand prêtre cette année-là, leur dit. Il vaut mieux qu’un seul homme meure pour le peuple et que la nation ne périsse pas..11.52 et non pas seulement pour la nation (uper ethnous) mais aussi pour rassembler (sunagagè) tous les enfants (ta tekna)de Dieu dispersés.

 

11.54 Alors Jésus ne se montra plus ouvertement parmi les Juifs, mais il se retira dans la région proche du désert, dans la ville appelée Ephraïm. Et il demeura là avec ses disciples.11.55. La Pâque des Juifs était proche (avril, année 30).

 

    Septième - 12.1 Six jours avant la Pâque, Jésus arrive à Béthanie. On lui offrit un repas. Lazare était à table. Marie prit un flacon d’un parfum de nard d’un grand prix…en versa sur les pieds de Jésus et les essuyait avec ses cheveux…Réaction de Judas l’Iscariot…Jésus dit Vous avez toujours les pauvres avec vous, tandis que moi vous ne m’aurez pas toujours.

12.12 Le lendemain… Jésus entre dans la ville de Jérusalem. Il est monté sur un ânon,  et acclamé par la foule.

            12.20. Il y avait des non-juifs…Ils s’adressèrent à Philippe : « Nous voulons voir Jésus »…

           « L’heure est venue où le Fils de l’homme va être élevé dans sa gloire »… ».

            Mon âme est troublée.. » « C’est maintenant que le prince de ce monde va être jeté dehors ». 

            12.36 Pendant que vous avez la lumière, croyez en elle afin de devenir des enfants de lumière.

                   Après avoir dit cela, Jésus s’en alla et se cacha loin d’eux.

Conclusion de l’évangéliste 12. 37

          Malgré tous les signes qu’il avait faits devant eux ils ne croyaient pas  (conclusion sur la non-foi, sur la peur d'être exclus de la synagogue, citation d’Isaïe 6, 9-10).

 

           Jean 13. 1 « Avant la fête de la Pâque, Jésus, sachant que son heure était venue de passer de ce monde au Père….  (suite dans le livret de la Passion et de la résurrection : Jean 13 à 21)

******

    Huitième -  La Pâque de Jésus- Jérusalem année 30 

          Jean 20, 1 Marie de Magdala va au tombeau, premier jour, avant l’aube. - Elle revient avertir Simon-Pierre et «l’autre disiciple » qui courent au tombeau et reviennent chez eux.

         Marie de Magdala dans le Jardin se retourne et reconnaît Jésus- Maryam- Rabbouni.

         « Va dire à mes frères : je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu ».

                  20,19. Le soir de ce même jour…dans la maison où les disciples se trouvaient…Jésus se tient au milieu d’eux, souhaite la paix, montre ses mains, envoie son souffle sur eux, en vue du pardon des péchés. (Thomas est absent : si je ne vois pas, si je ne mets pas ma main)

                  20.24 à 27  Huit jours plus tard Thomas, l’un des Douze, est présent . Jésus s’adresse à Thomas «Avance ton doigt, regarde mes mains, Ne deviens pas non-croyant (a-pistos)mais pas croyant (pistos).

20,28  Thomas lui dit :Le Seigneur de moi, le Dieu de moi.

20.29  Jésus lui dit : parce que tu m’as vu tu as cru. Heureux ceux qui sans avoir vu ont cru ».

 

    Jean 21- La troisième manifestation de Jésus, aux disciples, au bord de la mer de Tibériade (v.14)

                  Sept disciples sont nommés ( Simon Pierre, Thomas dit le Jumeau, Nathanaël de Cana de Galilée, ceux de Zébédée, et deux autres encore de ses disciples) et partent à la pêche pendant la nuit à l’invitation de Simon Pierre – Ne prennent rien -

            A l’aube, Jésus se tient sur le rivage et leur dit : «enfants, paidia en grec, jetez le filet sur les côtés droits de la barque et vous trouverez. Et ils n’avaient plus la force à cause de la multitude de poissons, ikthuôn en grec.

          Le disciple que Jésus aimait dit à Pierre : C’est le Seigneur ! 

          Pierre se ceignit de son vêtement, car il était « nu », et se jeta lui-même dans la mer…

          Jésus invite à manger. Il a préparé un feu de braises, un plat de petits poissons (opsarion, en grec) et du pain.

          Il demande d’y ajouter des petits poissons (opsarion) qu’ils ont saisis.

          Simon Pierre tire le filet vers la terre, filet plein de 153 gros poissons (ikthuon) et le filet ne se déchira pas.

         

           Jésus prend le pain et il le leur donne , de même pour les poissons (opsarion).

                  Après le repas, dialogue de Jésus avec Pierre (triple rappel du passé et triple confirmation de mission de «faire paître tous » )  -

               Dialogue concernant le  « disciple ». 


               « Celui-ci est le disciple, celui témoignant au sujet de ces choses et les ayant écrites, et nous savons que son témoignage est vrai ».

                  Fin de l’évangile.