" Voici Je fais toutes choses nouvelles"


(Apoc 21, 5 )


Genèse  1 et 2, 3 et 4

Mise à jour du 24 septembre 2020

Pour qui

et pourquoi ces Pages ?


Beaucoup de personnes ont reçu un enseignement religieux répété, prêt-à-penser et imposé, mais hélas souvent tordu. Entre autres :  "la création de l'univers  en six jours d'horloge, éventuellement sept" - "l'arbre du bien et du mal" hélas aussi mis au milieu du jardin - "Dieu  a créé l’homme et la femme" - “l’antériorité de l’homme” -  “la femme côte d'Adam"-  "la pomme d’Adam" - "le péché originel inné" que le baptême est sensé enlever comme par magie,  donné à une époque même avant la naissance -   “la supériorité de l’homme sur la femme, la première et seule fautive " -" le paradis perdu hérité ”- "Adam et Eve" -  "Caïn et Abel".....

La liste est encore longue.

Malheureusement on n'y trouve  pas l'enseignement primordial concernant l'union de Ish et Isha pour leur Roi au Ciel, "Le" Isch , "l'Homme", " l'Époux", ce qui correspond à la vraie foi chrétienne selon le premier et plus grand commandement.  Cette Loi capitale dans toute sa rigueur est absente.


Parmi les enseignements oubliés figure la  naissance d'un  premier et vrai "fils", nommé Seth ( fondement)  engendré par de véritables parents. Ceux-ci ont été abusés dans un premier temps par un diable ou une assemblée de serpents. Ils se sont  ensuite convertis à YHWH et ils ont trouvé grâce.   C'est une importante nouveauté après la naissance de Caïn et Abel, deux mal engendrés, dont  l'un devient le meurtrier de l'autre.


Autres enseignements oubliés - le retour de Adam et Eve à Adam et sa Isha et non plus sa Eve !!  - Le premier et seul fautif condamné est l'adversaire s'opposant à YHWH.  Car YHWH-Elohim pardonne à ceux qui se convertissent à Lui : c'est la Loi secondaire de la bonté de Dieu, sa miséricorde. La Bible emploie les mots gauche et droite comme dans le livre de Yonah. Tous les vrais prophètes appellent au retour à YHWH. Certes Yeschoua (Jésus) .


Les idées déformées ou ignorées ont la vie dure.


Même ceux qui n'ont jamais été enseignés de cette manière, qui n'ont jamais ouvert une Bible à ces pages, ont probablement entendu parler de ces affirmations "invraisemblables", "irraisonnables", "impensables" qui font partie de la culture, des us et coutumes.


Heureusement, certains comprennent spontanément qu'il y a des malentendus, des fake news !

Le livre de Job en parlait déjà: Yhwh demande à Satan  d'où il vient. Lisons la réponse du Satan (Job, 1,6 à13). 


Finalement beaucoup ont aujourd'hui grand besoin sinon le désir d'un nouveau et vrai baptême d'eau, de bonne information,  mais surtout  de feu, qu'ils soient ou non baptisés, croyants ou non. Beaucoup ont besoin d'être plongés dans le NOM du Père et dans le NOM du Fils pour recevoir l'autre Paraclet du même NOM : YHWH .   Est-ce venue l'heure du Christ et du Vin ? L'heure de la JOIE ! de "naître en Haut"? - "Personne n'est monté au Ciel sinon celui qui est descendu du ciel, le Fils de l'humain ", a dit Jésus à Nicodème. (Jean 3, 13).

 

Quels sont donc ces "inouïs", ces "ouï-dires", ces manipulations, ces rumeurs ? "Vous avez entendu dire, mais  ...". Pour VOIR et "rendre grâce", à l'instar et à l'imitation d'Abel, HBL prononçé  Hevel, le Souffle.


Personne n'a jamais imaginé qu'au temps de Jean de la Fontaine un renard parlait à un corbeau, que le loup et l'agneau discutaient au bord de l'eau, que les animaux malades de la peste, etc.  " Je me sers d'animaux pour instruire les hommes, disait l'auteur des Fables. Evident! Tout le monde l'a compris.


De la même façon, et bien avant lui, le rédacteur final ( Moïse : Jn 5, 47)  des premiers chapitres de la Genèse a choisi un animal pour nous faire comprendre des enseignements de la plus haute importance. Il s'agit du serpent de la Bible: un individu vivant,  pervers, narcissique, phallique, totalitaire, nu, sans robe de noces, se croyant l'entier vivant à lui tout seul, un dictateur, avisé  mais  "opposé à L'Esprit". Il  est déjà spirituellement mort, vivant encore mais déjà mort,  séducteur, s' attaquant à la femme mariée croyante qui n'a pas encore reçu ni compris  la bonne connaissance du Dieu de Genèse 1,26 et 2 pour pouvoir faire échec à un diable.   La morsure de ce diable tue et devient une tuerie en série. Le serpent est un serial killer sans en avoir l'air ! Voici le pécheur, le fautif  à l'origine. Il sait ce qu'il fait. Lui seul est d'office jugé !

 

La adam-féminin , quand elle n'est alors ni bâtie en Ischa et alors pas  nourrie par le Dieu de la Bible,YHWH-ELOHIM, se laisse séduire et dévorer par un tel  individu, par cette engeance de serpents, véritable synagogue de satan. Sous emprise, esclave sans souveraineté, elle devient ce qu'elle a mangé, une vipère et elle  tue à son tour. A qui la faute ?  Le véritable premier prostitué à l'origine , intérieurement vide, est le serpent et non la femme !


 

YHWH dit alors  au Serpent: "je mettrai une inimitié, une hostilité entre toi et  la femme, la véritable Ischa, entre ta descendance et sa descendance" (Gen. 3,14).

Pas d'amitié possible, ni d'entente, ni de paix, mais une lutte, un combat pour la victoire de la Voie, de la Vérité et de la Vie. YHWH lui-même est l'auteur de l'hostilité ! 


Nul besoin de faire un dossier d'instruction pour chercher le meurtrier d'Abel: on le connait. Il est urgent de comprendre pourquoi Dieu n'agrée ni Caïn ni son offrande. Car, pour YHWH,

            "ceci n'est pas mon corps, ni mon sang". 

Caïn, à son tour, tue effectivement. Il s'agit d'un cercle vicieux de violence dans lequel il vaut mieux ne pas entrer et duquel il vaut mieux sortir.

                                  

Des lectures trop rapides, ne prêtant pas suffisemment attention aux lettres, ont engendré à leur tour des traductions erronées. Voici le "péché originel" !! Ces lectures sont les causes premières des interprétations et des enseignements néfastes à la Sagesse biblique proposée. La spiritualité biblique est tronquée, faussée dès le départ, à la racine de l'arbre des vies. C'est Dieu qui le dit et en prévient l'humain, mâle et femelle. Il les a seulement crées à son image et non selon et pour leur espèce comme les animaux. La ressemblance sera à faire.  


L'ignorance et le  rejet ajoutent à la  méconnaissance de YHWH, le seul vrai Dieu, mais aussi à la méconnaissance de YHSCHWH (Jésus) selon tout  le 4ème évangile, particuièrement  définie en 17, 3: " La vie éternelle, c'est qu'ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ". La notion de vie éternelle est en jeu.

 

Il est terrible le verdict du  Seigneur  concernant les jeunes femmes  insensées, dites vierges folles: "amen, je le dis à vous,  je ne vous connais pas" ( Matt. 25, 12).

Il est également terrible le verdict concernant celui  qui a reçu le talent UN! qui lui est retiré et donné à un autre. 


En méditant ce qui est réellement écrit dans ces chapitres  fondateurs,  chacun peut se reconnaitre, aller ou  retourner à YHWH-Elohim dans le jardin du ROI, le Royaume des cieux  qu'il faut chercher d'abord et en priorité selon Jésus: "Cherchez d'abord le royaume de Dieu et sa justice et toutes ces choses seront ajoutées pour vous"(Mt 6,33)

                                           

                                        Il y a urgence.


En hébreu le Dire, le Verbe,  est en même temps La Parole et la Chose, la Personne. Ceci correspond à la physique quantique qui devrait être largement enseignée bien avant les études supérieures. 

La perte des repères décrits en Genèse1et 2, et dans le 4ème Évangile en miroir, ainsi que le formalisme et la dichotomie entre Science et Conscience, engendrent beaucoup de souffrances et de disfonctionnements.

En premier lieu je mentionnerais non pas "la femme déchue" mais la femme non-advenue à la souveraineté - l'homme perdu - des enfants pas ou mal enseignés- dénigrement et oppression des femmes- injustices, idolâtrie, pédocriminalité, omerta, maladies, déchristianisation, athéisme, divorces et souffrances des enfants, déviance juvénile et infantile, violences faites, mal subi injustement et souvent reproduit, guerres de toutes sortes et guerres de religions, absence d'intérêt porté aux réalités spirituelles, désenchantement et suicides. La liste est longue.

Ce n'est plus une Bonne Nouvelle mais plutôt un ensemble de  mauvaises nouvelles, concernant parfois une fausse idée d'un dieu auquel il vaut mieux ne pas croire. Ou qu'il vaut mieux quitter en imitant Abram, à qui l'Eternel dit: "Va vers toi. Quittte ton pays,ta patrie, et ta famille et va vers le pays que je te montrerai (Gn 12,1)


Le manque de la bonne et correcte initiation à la vie chrétienne, pour la Vie éternelle par le mariage selon Genèse 1 et 2, en est probablement la cause.

Cet enseignement philosophique qui donne un sens à la vie, à côté de celui de la physique quantique, de la structure et du fonctionnement du cerveau, du corps sain et de sa symbolique, devrait être le plus haut désir en réponse à la volonté du Dieu biblique de Jésus que nous connaissons par son NOM propre,YHWH. "To be or not to be" disait Skakespeare. Il s'agit d'ontologie.   


Jésus parle d’ivraie, de zizanie semée par l'Opposant à YHWH,  le Satan, le Diable, l'antique Serpent, devenu une engeance de vipères, une progéniture.  Zizanie semée sur  ce qui devrait être l'initiation à la vie divine ici sur terre: le sens et le but de la création et de la vie, pour et par l'union de l'homme ET de la femme qui corresponnd au NOM du Dieu biblique, YHWH pour l'Adam d'en haut, pour le ROI, l'Oint, le Christ (en grec), le  Messie (en hébreu : venu de la Parole ) Ainsi commence le 4° Évangile.

 

Ici le symbole de l'huile essentielle prend toute sa signification. Il est appelé le galbanum des aînées (féminin pluriel), la graisse, le nard, le "saint chrême" de la lampe des jeunes femmes "avisées"dites les 5 vierges sages, celui qui ne s'achète pas à la ville. Ainsi que le signe sur le front, dans  le baptême d'eau ET de FEU, signe à ne pas renier, confirmation et adhésion, amen  accordé à la foi envers le seul vrai Dieu biblique, YHWH, Père de Jésus Fils UN, Roi et Emmanuel au Ciel de Joseph et Mariam, seul incarné.


De Jésus, fils de l’humain et fils divin, il est dit dans le dernier livre de la bibliothèque ( bible), le livre de la « Révélation» dite apokalypse, qu’il est le Roi des Rois, donc Le Christ des Christs ! Le Messie des Messies. Voici l'actualité du Jour. Il s'agit de filiation. Pour être fils et frères il faut avoir le même Père.Tout ceci est écrit dans le 4ème Évangile par le disciple que Jésus d'abord aima de "philia" dans l'épisode de El Azar, puis aima "d'Agapè" et qui a dit "parce que tu m'as vu, tu as cru. Heureux ceux qui n'ont pas vu et qui ont cru" (Jn 20,29).


En hébreu basarh ( la bonne nouvelle/évangile en grec) est l’accomplissement de basar (la chair) avec du souffle (h), celui de YHWH, pour la Personne /Chair (basar) Une (Ehad en hébreu, qui est un Nom divin).   


Genèse 6,13, au temps de Noé YHWH dit : “l’accomplissement de toute chair vient devant ma Face”. L'accomplissement est encore à venir. Il le sera en Jehoshoua, le Roi du Ciel seul incarné . 


Mc 1,1 écrit “ Principe  de la bonne nouvelle de Jésus Christ (Fils de Dieu).

 

Le 4ème Évangile renvoie à Genèse dès la première ligne, dès le premier mot. Le premier mot de la Bible signifie également Principe, In principio en latin.

A propos de la noce à Cana, dans le jour le troisième, celui de l 'arbre des vies au milieu du jardin, il est précisé qu'il s'agit là du PRINCIPE (et non pas du premier) des signes réalisés par Jésus pour la foi des disciples (Jn 2, 11).

 

Et de même également pour Seth. Il lui fut enfanté "un fils" et il appela at son nom Enosh (humain). Alors il fut commencé de crier (allumer le feu) dans le NOM DE YHWH. (Gen. 4, 26 ).


Le  texte originel rédigé en hébreu carré est celui de la BHS.

Cet "essai" de traduction au plus près des lettres, des mots, de leur succession, de leur dynamique, a pour but de  faire jaillir le sens, l'originalité, l'intelligence des Ecritures. Ce n'est pas de l'exégèse. 

Cette traduction vise à nous déconnecter des interprétations automatiques,

trop souvent fausses, qui traînent encore dans les mémoires. Humblement.



Cette traduction d'étude, destinée à la lectio divina, à la méditation, seul, ou en couple, en famille ou en groupe, peut bousculer, même choquer. Elle peut également évoluer, recevoir des apports, corrections et améliorations .


Voici comment elle est présentée.

Elle figure à gauche, en couleur verte. On peut la lire à la suite, y compris plusieurs fois de suite, avant d'en faire la lectio divina.

 

A droite sont données quelques brèves explications et méditations  qui peuvent fonder et justifier le choix de cet essai de traduction qui parle déjà d’elle-même.


Des  renvois  à des  pages complémentaires proposent des études plus développées, des références bibliographiques, des textes plus anciens déjà publiés...

Ils apparaissent surlignés en jaune. 

Cliquez dessus, lisez .... puis revenez sur cette page en  utilisant, en haut à gauche, la flèche de retour (indiquant la gauche).


Ces textes fondateurs (Gen 1 et 2) sont dits La Parole, Le Verbe. Ils devraient "faire  parler", "Verbaliser", faire et transmettre. Car en hébreu le dire est la Parole et la Personne totale à transmettre. Ces textes fondateurs proposent le principe de la Création, son origine et sa fin, le sens de la vie en sa structure et son fonctionnement pour la première et la plus grande Loi divine ( reprise à son compte par Jésus) en vue de l'accomplissement de la Création selon le dieu biblique,YHWH.


Ces textes fondateurs parlent ensuite  de la voie négative (Gen 3) que l'homme et sa femme  prennent encore aujourd'hui. Il y a plusieurs causes à cela: mauvaise lecture de la langue originale, traduction erronnée, interprétations et enseignements  faussés ou carrément mauvais. La femme d'abord se laisse instruire par l'enseignement dit du  serpent, lui-même avant tout adversaire de YHWH.  Il empêche que le Roi du couple (leur Christ) advienne. Redisons-le, le serpent est un totalitaire, un sprituellement malsain, un malade, une sorte de pervers narcissique, un mort vivant et meurtrier.


Le chapitre 4, 1-12, montre les conséquences qui en découlent dans leur progéniture et finalement dans la société.

 

A partir de Gen 4, 15 il s'agit de conversion, du retour à YHWH comme le prônent tous les Vrais Prophètes.

 

Et Jésus, YH-SCH-WH (dont le Nom signifie "YHWH donne le salut, rend sain d'esprit et de corps "), nous renvoie directement à Genèse 1,27 et 2,24 (Mat 19,4 à 6 - Marc,10, 6 à 9, tout le 4° Évangile ).

 

 Cette initiative et cet essai de traduction et d'explications ont pour  seule auteure Catherine VRIGNAUD CHEYNS.

(voir sa méthode de lectio divina)

Vous pouvez entrer en contact avec elle en écrivant à catvri5@orange.fr

Il n'y a pas de copyright à respecter.

 

       

         Jean Charles THOMAS,  évêque catholique romain émérite de Corse et des Yvelines est mentionné ici seulement  comme webmestre.

 

 

 JC Thomas  et Catherine Vrignaud-Cheyns, qui travaillaient en binôme depuis 1978, ont été  deux des membres du comité éditorial  qui a réalisé  « la Bible Expliquée » périodiquement rééditée depuis septembre 2004. 




       

Lire Genèse 1

De 1, 1   à   2,3

http://www.thomasjch.one/gchap1.html

Lire Genèse 2 

de 2,4   à   2,25

http://www.thomasjch.one/gchap2.html

Lire Genèse 3 

de 1   à   24

http://www.thomasjch.one/gchap3.html


Site en  construction de commentaires et d'ajustements d'édition.

        



      En latin :


pomum est un fruit




EN LATIN  :

  malum est pomme


****************************************************************************************

****************************************************************************************